Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

H-Histoire Religions

  • Jour de la Pentecôte : Kérygme de Pierre

    Le jour de la Pentecôte, soit cinquante jours après Pâques est l'occasion de la proclamation à voix haute. Le terme grec KERYGME qui l'exprime reste toutefois fort méconnu. 

    wiki: "Le kérygme (du grec ancien κήρυγμα / kérugma, « proclamation à voix haute », de κῆρυξ / kêrux, le « héraut ») désigne, dans le vocabulaire religieux chrétien, le contenu essentiel de la  foi en Jésus-Christ annoncée et transmise aux non-croyants par les premiers chrétiens  Ce terme continue à être employé aujourd'hui pour évoquer le partage de l'essentiel de la foi chrétienne.

    Dans Actes des apôtres chapitre 2 verset 22, l'apôtre Pierre fait une déclaration de sa foi en Jésus-Christ le jour de la Pentecôte, qui est à l’origine du kérygme. Elle comprend les éléments suivants:

    Au IVe siècle, le kérygme est publié formellement dans le symbole de Nicée-Constantinople.

    En cette Pentecôte 2024 ce terme de la vocabularia théologique assez rare mérite à sortir de sa zone savante.

                                                                          Sylvie Neidinger

  • Jugement contre le viol: la Suisse déraille

    La Suisse auto-ternit son image. Elle vient de prendre une  décision judiciaire inique.

    Le Tribunal fédéral soit la plus haute instance judiciaire confirme une décision de la Cour d'appel de Bâle à savoir réduire la peine d'un violeur car l'acte n'aurait été que de courte durée soit 11 minutes. La notion de "courte durée"  toute masculine ici fait entrer dans un total déni du réel.  On se pince. 1 mn de viol = un an, 10 mn = 10 ans ? Comptabilité  peu flatteuse  pour un pays de banquiers.

    Le Comité des droits de l'homme de l'ONU basé à Genève devrait enquêter sur le cas Suisse? 

    Cette décision de la plus haute instance helvète supposée être professionnelle du droit est juste rétrograde. Elle révèle en tous cas une  face sombre et hyper conservatrice  de ce pays.

                                                                  Sylvie Neidinger

    Cette décision suscite des réactions qui vont en s'amplifiant

    #blogsylvieneidinger,#violsuisserelativisé,#femme,femmes,#suissejustice,#comitedroitsdelhomme,#susseviolrelativisé

    #blogsylvieneidinger,#violsuisserelativisé,#femme,femmes,#suissejustice,#comitedroitsdelhomme,#susseviolrelativisé

    #blogsylvieneidinger,#violsuisserelativisé,#femme,femmes,#suissejustice,#comitedroitsdelhomme,#susseviolrelativisé

  • CHARLES III...de LORRAINE

    Né en 1543, Charles III régna sur le Duché de Lorraine 63 ans durant. Un bail!

    "Charles III né le 18 février 1543 à Nancy de l’union de Christine de Danemark et du duc François Ier,lequel meurt peu de temps après sa naissance en 1545. Le bambin succède à son père à l’âge de deux ans, sous la régence de sa mère et de son oncle l'évêque de Metz."

    Cagre.PNGProfondément catholique, il récuse le protestantisme. Sans toutefois s'engager  dans la Sainte-Ligue (dirigée par ses cousins de Joinville les Guise) Dont il accueille toutefois à Nancy  ses représentants en assemblée générale en 1580.duc lorraine re.PNG

    Son décès (1608) est l'occasion de l'impressionnante cérémonie de pompe funèbre qui s'étend  sur plusieurs jours.

    Pratique étonnante connue en Lorraine "La pompe funèbre de Charles III, l'une des cérémonies les plus fastueuses de son temps, comparée au couronnement d'un empereur germanique ou au sacre d'un roi de France"(wiki)

    Le très intéressant Auditoire de Joinville (Haute-Marne) reproduit d'ailleurs  la pompe funèbre datant de 1550 de Claude de Lorraine, un Guise,  avec une mise en scène de 327 personnages. Un Musée à VISITER absolument.armuture.PNG

    Sans compter le Musée Lorrain de Nancy (en travaux actuellement ) Ici : son armure visible au Musée de Vienne (Autriche)

    Et Charles III d'Angleterre dans tout cela? Un cousin? 

    En fait: OUI ! La Couronne d'Angleterre compte des ancêtres lorrains. De Meuse précisément par Marie de Guise , née à Bar-le-duc, de la Maison de Lorraine.

    La Lorraine  est  mère de Marie Stuart, reine d'Ecosse en 1542.

    Marie Stuart à 50 % lorraine donc. Exécutée (décapitée!) par Elisabeth 1er d'Angleterre.

    Stuart-Tudor: sombre histoire de pouvoir et de  religion là aussi...

                                                           Sylvie Neidinger

    #charlesiii,charles iii d'angleterre,#lorraine #nancy #joinville #guiuse #stuart #ecosse,#elicabeth1ere,#meuse,bar-le-duc,pompe funèbre lorraine,#joinvilleauditoirecharles iii de lorraine

  • Saint-Elophe, gisant céphalophore illuminé par le rayon du solstice d'été

    Chaque 21 juin, il s'en passe du côté de Saint-Elophe dans l'ouest vosgien! 

    Alors qu'une chavande (païenne!) est traditionnellement mise à feu, un phénomène solaire affecte l'église par beau temps évidemment. Un rayon  traverse le vitrail et darde le gisant céphalophore de rouge et de vert dans ce qu'il a de plus significatif: la tête portée entre les mains!solstice 23 06 2022 (10) (1).jpg

     L'aimable personne qui a capté le moment exact pour le cliché ici partagé me signale que le phénomène ne se produit pas exactement le 21 juin de chaque année mais "autour du 21".

    [Un astronome expliquerait mieux le phénomène de               décalage qui s'est fait progressivement]             Crédit photo  @Arlette Bourguignon

    Le monument rejoint la  tradition millénaire du rayon qui surgit à date notoire.

    On cite le mégalithe de Newgrange en Irlande illuminé au solstice d'hiver. Entre autres. 

     

                   DES EGLISES ELLES AUSSI DANS LA TRADITION DES RAYONS DE SOLSTICES!

    Aux bords du Vair, le phénomène a bien lieu dans ...une église. Etonnant et rare.

    Quelques lieux de cultes sont signalés pour ces jeux de lumière astronomiques à une date  significative sur le site Aleteia .vezelay chemin de lumière e.PNG 

    Telle  la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay (Yonne) construite entre 1120 et 1150 chef d'oeuvre de l'art roman bourguignon où "les vitraux dessinent un magnifique chemin de lumière le long de l’allée centrale, tous les jours à 14 heures, autour du 21 juin. Neuf points lumineux apparaissent dans la nef et accompagnent les visiteurs jusqu’à l’autel baigné de soleil. Cette prouesse architecturale prouve toute la maîtrise des bâtisseurs, qui avaient positionné l’église le plus possible sous la trajectoire du solstice d’été, à la fin du XIIe siècle. C’est ainsi que la basilique toute entière resplendit".

    Saint-Martin de Chablis (Yonne) 9ème siècle. solstice d'été. Tâches rectangulaire qui secre.PNG déplacent vers le choeur.

    Sées (Orne) Cathédrale : rose nord projetée en double et parfaitement alignée.

    Puy-en-Velay: rayon vert

    Strasbourg: rayon vert aujourd'hui supprimé (vitrail occulté) . Il attirait les adeptes du...paganisme ou autres délires extra-religieux autour du site.

    Depuis le XIIème siècle, des   "son et  lumière" bien... programmés  avec la complicité de l'astre solaire ! Et la lumière fut...

                                                    Sylvie Neidinger

     

    SAINT-ELOPHE

    IMG_2738.jpg

    Crédit photos  @Sylvie Neidinger

    Tags : #vosges #rayon, #SaintElophe,#SolsticeEte #gisant #Eglise #SoulosseSousSaintElophe #BlogSylvieNeidinger #Reportage #HistoireReligieuse

  • La Chavande de Saint-Elophe

    Pratiquant  le "reportage généalogique" pour visiter les bouts de branches, une ramure  vosgienne fut  finalement choisie.

    Les Journées Européennes du Patrimoine les 17 et 18 septembre derniers qui voient des monuments fermés à l'année s'ouvrir  incitèrent au choix. 

    Ce rameau généalogique lorrain de meuniers  mène de la Haute-Marne [Illoud, Bourmont, Gonaincourt, Romain, Nijon,  Arnoncourt-sur-Apance sur Meuse et affluents] aux Vosges.

    Dont un bien nommé Quicangrogne, ô sympathique moulin qui grogne...

    Période?  Au bout du bout du XVIIème siècle avec un certain Nicolas Drouot né en 1648 à Brancourt (sur le Vair affluent de Meuse également) et son père Claudon.

    L'avantage d'ancêtre meuniers est de pouvoir visualiser les lieux de vie. Ou ce qu'il en reste. 

    Visitant en contrebas de la Chapelle Sainte-Epéothe de Soulosse [qui fut un temps non protégée et livrée au vandalisme] rencontre avec Arlette, intervenante culturelle bénévole, compétente et attentive. Elle me signale pour le soir même un repas public autour de l'incendie d'une chavande. Evènement reporté de  juin à septembre 2022 pour cause d'été sec.

    J'avais bien repéré  une curieuse structure: un moulin  type hollandais (!)  sur un espace communautaire proche de  l'église Saint-Elophe (IVème siècle) sur la hauteur.

    A savoir, le bâtiment religieux est lieu d'un  antique pèlerinage pour espérer  ses voeux exaucés...en s'installant dans un siège en pierre au milieu du cimetière!

    Un moulin à vent sur la colline? Détail un peu humoristique pour celle qui était en repérage des moulins à eau locaux...

                    AU SOMMET, UN REPAS COMMUNAUTAIRE DE PLEIN AIR ET LE BUCHER

     reportage généalogique,#vosges,#lorraine,saint-elophe,soulosse-sous-saint-elophe,#brancourt,#beaufremont,#grand,liffol-le-grand,musée bernard counot,#gaulois,peuple #leuque,sommet,solstice d'été,feux de la saint-jean,#apollon guérisseur,#génalogieLe repas  villageois de plein air est effectivement donné juste avant la mise à feu au crépuscule. Pris avec de sympathiques personnes inconnues avec qui  forcément de l'ADN était partagé.

    La surprise fut donc  totale avec la mise à feu  dudit moulin: une tradition païenne  dont l'ampleur sidère.  Les feux de la Saint-Jean qui marquent le solstice d'été sont connus, la  version "chavande" moins.

    Ce type de bûcher est géographiquement typé: allumé sur les sommets des hautes vallées de la Moselle, de la Moselotte et de la Thur. Egalement les sommets des collines bordant les affluents de la Meuse à l'ouest des Vosges. Ici le Vair. Une localisation prononcée! reportage généalogique,#vosges,#lorraine,saint-elophe,soulosse-sous-saint-elophe,#brancourt,#beaufremont,#grand,liffol-le-grand,musée bernard counot,#gaulois,peuple #leuque,sommet,solstice d'été,feux de la saint-jean,#apollon guérisseur,#génalogie

    Par extraordinaire, la crête de cette  colline du village de Saint-Elophe fait face à Domrémy de la geste johannique et face à Grand, ce lieu guérisseur antique alors nommé Andesina. 

    Grand et  son   amphithéâtre au milieu de "nulle part", si peu connu au regard de son immense importance dans l'antiquité: l'un des dix plus grands de l'Empire Romain à 20 000 places. Aujourd'hui en zone rurale de faible densité.

    Saint-Elophe/Soulosse: une ville étape de l'Itinéraire d'Antonin, alors Solimariaca. Tout un passé en voie de redécouverte!

                                                     CHEZ LES LEUQUES

    #beaufremont,saint-elophe,#grand,liffol-le-grand,musée bernard counot,#gaulois,peuple #leuque,sommet,solstice d'été,feux de la saint-jean,#apollon guérisseur,#génalogie,reportage généalogique,#vosges,#lorraine,soulosse-sous-saint-elophe,#brancourtNous sommes en territoire Leuques, peuple celte. Précisément ce territoire  de "Haute Meuse" (actuellement dans les départements de Haute-Marne et des Vosges)

    Il semble entretenir une surprenante continuité religieuse des  temps gaulois au christianisme. D'Apollon Guérisseur à Saint-Elophe l'histoire sacrée de cette zone ouest des Vosges est à reconstruire.

    Alors que les archéologues  tentent de décrypter  ce passé enfoui, alors que les artefacts épars sont désormais protégés dans les Musées (exemple Musée Counot de Liffol-le-Grand)  après le pillage et la destruction, il est surprenant de pouvoir  vivre   un évènement potentiellement de l'âge de fer.#beaufremont,saint-elophe,#grand,liffol-le-grand,musée bernard counot,#gaulois,peuple #leuque,sommet,solstice d'été,feux de la saint-jean,#apollon guérisseur,#génalogie,reportage généalogique,#vosges,#lorraine,soulosse-sous-saint-elophe,#brancourt

    Dans ce cadre,  la "cérémonie " du bûcher traditionnel  allumé à nuit tombante fut pour moi plus qu'impressionnante. Stupéfaite de la puissance du feu inouïe puisque la structure était remplie de palettes. Les photos- sans repère pour donner l'échelle- ne rendent pas compte des dimensions impressionnantes du foyer: des flammes à 15 mètres (probablement) au plus fort. Le souffle est puissant. Les braises nous tombent retombent dessus. Pas de traditionnel "saut sur le feu de St-Jean " ici. On est ici dans une supra dimension!

    Un frisson à la pensée des immolations dans des bûchers (ô Jeanne d'Arc...et les autres).

    Un autre village du secteur pratique la chavande : Beaufremont (wiki)#beaufremont,saint-elophe,#grand,liffol-le-grand,musée bernard counot,#gaulois,peuple #leuque,sommet,solstice d'été,feux de la saint-jean,#apollon guérisseur,#génalogie,reportage généalogique,#vosges,#lorraine,soulosse-sous-saint-elophe,#brancourt

    Les chavandes contemporaines reproduisent remarquablement des monuments modernes : Tour Eiffel, de Pise. Une sorte de concours de beauté architecturale s'instaure.

    Toutefois le sacré -outre la zone géographique particulière-  surgit  du passage rapide de vie à trépas de l'immense brasier sous nos yeux. Une catharsis sociale de purification symbolique s'opère autour du groupe qui vit l'évènement: la parfaite définition du Sacré.

    Quelles formes alors choisies pour ces bûchers?

    Question: les sacrifices humaines furent-ils pratiqués à ces occasions chez les celtes? Aucune réponse car aucune trace écrite. Tout est...consommé. Et consumé.

                                                                 Sylvie Neidinger

     

     

    #beaufremont,saint-elophe,#grand,liffol-le-grand,musée bernard counot,#gaulois,peuple #leuque,sommet,solstice d'été,feux de la saint-jean,#apollon guérisseur,#génalogie,reportage généalogique,#vosges,#lorraine,soulosse-sous-saint-elophe,#brancourt

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Crédit photos  @Sylvie Neidinger et Céline (merci)

    Tags : #Apollon #Apollonguérisseur,#Beaufremont,#Brancourt,#Gaulois,#Génalogie,#Grand,#Lorraine,#Vosges, #FeuxDeLaSaintJean, #LiffolLeGrand, #MuséeBernardCounot, #PeupleLeuque, #reportage #généalogie, #SaintElophe,solstice d'été, #sommet, soulosse-sous-saint-elophe #ReportageGénéalogique  ,#BlogSylvieNeidinger #chavande , Saint-Elophe