Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Société- FEMME/HOMME

  • Jugement contre le viol: la Suisse déraille

    La Suisse auto-ternit son image. Elle vient de prendre une  décision judiciaire inique.

    Le Tribunal fédéral soit la plus haute instance judiciaire confirme une décision de la Cour d'appel de Bâle à savoir réduire la peine d'un violeur car l'acte n'aurait été que de courte durée soit 11 minutes. La notion de "courte durée"  toute masculine ici fait entrer dans un total déni du réel.  On se pince. 1 mn de viol = un an, 10 mn = 10 ans ? Comptabilité  peu flatteuse  pour un pays de banquiers.

    Le Comité des droits de l'homme de l'ONU basé à Genève devrait enquêter sur le cas Suisse? 

    Cette décision de la plus haute instance helvète supposée être professionnelle du droit est juste rétrograde. Elle révèle en tous cas une  face sombre et hyper conservatrice  de ce pays.

                                                                  Sylvie Neidinger

    Cette décision suscite des réactions qui vont en s'amplifiant

    #blogsylvieneidinger,#violsuisserelativisé,#femme,femmes,#suissejustice,#comitedroitsdelhomme,#susseviolrelativisé

    #blogsylvieneidinger,#violsuisserelativisé,#femme,femmes,#suissejustice,#comitedroitsdelhomme,#susseviolrelativisé

    #blogsylvieneidinger,#violsuisserelativisé,#femme,femmes,#suissejustice,#comitedroitsdelhomme,#susseviolrelativisé

  • "Affaire Epstein": l'enquête américaine par l'investigateur Dylan Howard

    Le journaliste Dylan Howard reprend et augmente  avec son  équipe (Cronin, Robertson)  les données de cette affaire de pédophilie qui touche de façon spectaculaire des personnalités ayant bénéficié du système Epstein. L'homme été retrouvé mort en août 2019,  dans sa cellule: suicide ou suicidé. "Suicidé par strangulation" au point actuel des faits.

    La version officielle du décès a rapidement été contestée par le propre frère qui organisa  une contre expertise. La nature des blessures  reste difficilement compatible avec un suicide.. Le ministre de la Justice  confirmé l'irrégularité des conditions de détention. L'ancienne compagne impliquée, Ghislaine Maxwell dit craindre pour sa vie et conteste elle aussi la version du suicide. 

    La traduction d'un  livre américain d'investigation  vient de paraître en français. 

    Capture d’écran 2021-02-05 071039.png

    La réalité dépasse largement la fiction!  La couverture  signale: espionnage, prostitution, esclavage, mensonges, chantage.

    Chantage par les vidéos: les appartements étaient truffés de caméras.

    On ajoute au listing écrit de cette première de couverture l'univers des fonds d'investissement vautour en arrière plan, les fonds d'investissement  liés à la CIA: du Hollywood pur jus ! 

     Ce livre  édité par Le Jardin des Livres va plus loin que ce qui était écrit antérieurement  sur les interactions éventuelles  de Jeffrey Epstein   avec FBI et Mossad mais n'aborde pas la forte relation d'amitié avec l'ancien président Trump.

    Le scandale Epstein présente la caractéristique d'impliquer directement des personnalités de premier plan au coeur du pouvoir politique de pays majeurs. Un autre ancien président est cité: Bill Clinton (ce tableau bizarre retrouvé au domicile, les voyages en Lolita Express )  le Prince Andrew, Ehud Barak et autres.

    Important. Le décès du prédateur sexuel, homme de la classe moyenne new-yorkaise devenu multimilliardaire, n'a pas étouffé l'affaire puisque la Justice poursuit ses investigations dans plusieurs pays.

    Les victimes témoignent et leur témoignage est désormais pris en compte. Les personnalités citées commencent à rendre des comptes. Donc à expliquer. A mourir aussi comme le "personnage" central.

    Et pas seulement lui. Le dossier remue beaucoup puisque un meurtre a été commis le fils de la  Juge Salas a été assassiné cet été

    Les ramifications du dossier impressionnent.

    On cite ici celles qui ABOUTISSENT. Ce qui de facto valide les données de l'affaire Epstein, hors-norme:

    Leon Black est débarqué en janvier 2021 du fonds ApolloGlobl Managment pour ses 158 millions d'euros virés à Epstein. Un résultat concret, factuel qui valide un lien d'affaire sulfureux.. Mais la nature exacte du cadre relationnel, de l'usage des fonds n'est pas décrite.

    Jes Staley au Royaume-Uni etc.

    La Justice avance et pose ses éclairages dans les ramifications. Elle se heurtera tout de même à une porte difficilement ouvrable: celle des services de renseignements étatiques.

    Egalement, elle se doit de la plus grande prudence. Avoir été l'ami de J Eptein ne signifie bien évidemment pas avoir participé à ses actes illégaux.

    Le volet français est important puisqu'une enquête a été ouverte autour de homme lui-aussi dénoncé par ses victimes Jean-Luc Brunel à la tête de deux agences de mannequins, pourvoyeur de jeunes filles à Epstein.

    Paris  où le domicile de Epstein avenue Foch a été "nettoyé" par son intendant après le décès comme pour faire disparaître des preuves.

    Paris siège d'une association plus que discrète, l"Association pour la promotion de la politique culturelle nationale menée dans les années 80 et 90 du XXème siècle" signalée par le livre comme liée à Jack Lang et ayant reçu des fonds de Epstein. Les deux étaient en lien d'amitié. Ce fait de réception d'argent, confirmé par la presse, n'induit pas grand chose à ce stade. L'info reste lacunaire. Cette info reste un  jalon posé sur un éclairage futur.

    L'affaire Epstein  tentaculaire  AVANCE pas à pas dans la compréhension.

    On a observe les tentatives de blocage à l'origine,  d'étouffement, la  difficulté à sortir les infos. Pendant des années, les victimes féminines ne furent pas entendues!

    Puis les uns après les autres, les protagonistes sont rattrapés. On reste certes  hyper loin d'une compréhension complète. Le prince Andrew et les autres n'ont pas encore témoigné. Les services de renseignement éventuellement  impliqués par définition ne livreront pas probablement d'explication.

    L'information progresse, mois après mois. Le livre de Dylan Howard y contribue.

                                                                                     Sylvie Neidinger

     

    Don en 2018  de Jeffrey Epstein à une association proche de Jack Lang

     

  • Laeticia Hallyday: "son" homme tiroir-caisse et...l'homme-pansement

    Business d'un ménage à trois particulier.

    L'épouse de Johnny continue à alimenter le devant  de la scène médiatique en scénarisant presque au quotidien le moindre de ses propres faits et gestes autour d'elle-même ou de l'artiste décédé. Quitte à produire de l'inédit verbal pour faire vivre publiquement  la  douleur extrême annoncée  du veuvage, toujours aussi vive et à fleur de peau.

    Elle installe ce qui peut s'apparenter à un business post-mortuaire (cf  la tombe...) autour de défunt chanteur dont elle avait  pris possession avec cet usage de l'adjectif possessif à la première personne du singulier: la  terrible expression "mon homme". Soit,  la  réduction d'un individu masculin - quel qu'il soit,  chanteur ou inconnu-  instrumentalisé au point d'être désigné comme appartenant à un autre: en l'espèce son épouse.

    La veuve inconsolable  a rapidement refait sa vie  tout en continuant à  alimenter le feuilleton "dolorosif."(néologisme ici  inventé pour la cause...il s'applique bien à la situation).

    Laeticia Hallyday choisit régulièrement  un  vocabulaire  souvent impudique, exagéré, lequel  expose une douleur du deuil immense décrite avec un  vocabulaire proche parfois de la torture corporelle.  Signe d'un  narcissisme pathologique? 

    Constat. La veuve inconsolable  étale sa vie dans les  moindres détails publiquement  dans la presse people, sur les réseaux sociaux  (à savoir: le poulet de sa grand-mère lui manque...!) Elle se hisse par  autopromotion au rang de personnalité auto déclarée, donnant son avis sur tout. Exemple : son récent tweet de soutien au Dr Raoult.une people.JPG

    Ces séquences médiatisées  mélangent  plusieurs objectifs:  mettre  en scène la douleur de la perte du mari/ la victimisation/ au final de ne jamais oublier les potentielles  futures royalties des albums ou documentaires d'automne.

    Laeticia a rapidement "refait sa vie" avec un cuisinier  (étonnante  propension d'une ancienne anorexique à s'entourer de restaurateurs telle  son amie Hélène Darroze imposée à Johnny en son temps) 

    Le chef  Pascal Balland est donc entré dans sa vie. Impudique, elle  décrit carrément sa relation... physique (!) avec le successeur "Qu'un autre homme vous touche, que vous puissiez ouvrir votre coeur à un autre homme, ça paraît tellement compliqué, c'est vertigineux parce que le manque reste abyssal", continue la maman de Jade et Joy. Amoureuse de Pascal Balland, elle n'a pas oublié l'idole des jeunes. "On a tendance à comparer alors qu'il ne faut pas comparer", poursuit-elle avant d'expliquer qu'elle "aime différemment" son compagnon et son époux disparu. "Johnny est toujours là", a ajouté Laeticia Hallyday, qui confie que Pascal Balland est "courageux" pour accepter "la place de Johnny" dans leur relation.

    Logique, elle doit également continuer à alimenter  le commerce musical dont elle bénéficie comme héritière, à ne pas laisser Johnny sombrer dans l'oubli. (rappel une héritière qui voulut éliminer David et Laura par son montage de droit américain)

    La guêpe veille au grain et doit absolument "faire vivre" Johnny pour le supposé intérêt  des fans.

    Dès lors la veuve impose une loi morbide dans le nouveau couple Hallyday-Balland. Ce qu'elle exprime sans vergogne et très crument : elle organise de facto un ménage à trois avec un mort.  La veuve invente même. Elle va jusqu'à  faire parler "son" mort.  Jusqu'à  inventer que Johnny.... l'autorise à revivre cette nouvelle histoire :"C'est une jolie histoire d'amour qui me fait du bien, me ramène à la vie. La première fois qu'on s'est embrassés, j'avais besoin de sentir que, là où il était, Johnny m'autorisait à revivre. On ne peut pas renier vingt-cinq ans d'une vie avec celui qui vous a fait la femme que vous êtes. J'ai aimé Johnny comme personne, j'ai été aimée de lui comme personne. Je crois que c'est ce qui a généré tant de fantasmes."

    Me, me, me Je, je, je et encore je ! Noter le vocabulaire "depuis sa tombe Johnny  ...AUTORISE sa veuve à prendre du bon temps"  Question: qui autorise le défunt à autoriser?...

    L'épouse déborde le réel et se décrit  mystique, donc en lien avec l'au-delà, au point de perturber ses filles. Elle joue  la voix d'outre -tombe, au conditionnel, de son ancien mari  qu'elle  fait même  réagir à l'actualité! Jusqu'à l'actualité politique: "Johnny aurait fait une chanson sur ce professeur décapité" ose-t-elle affirmer sans voir le ridicule de sa parole.

                                LAETICIA MET EN SCENE  LA VOIX "D'OUTRE-TOMBE"

    La veuve convie le fantôme Johnny en permanence (elle seule l'entend d'ailleurs...) et instrumentalise le nouveau partenaire dans l'exercice du culte mortuaire, Pascal Balland. Au  bout de quelques mois il  réagit malLogique.

    "Laeticia aurait voulu que le passé et le présent s'entremêlent, que Pascal l'accompagne sur la tombe du rockeur, mais ça, ça a coincé..." La source a ajouté : "Il est à fleur de peau, pas toujours sympa avec les autres, voire carrément pas aimable. Personne ne l'avait jamais vu comme ça"

    Le nouveau compagnon mal à l'aise dans les maisons de Johnny, refuse carrément le rôle public que Laeticia entend lui faire jouer, sur la tombe et ailleurs, toujours devant médias.  A juste titre.

    Le couple se sépare.

                                          L'HOMME-PANSEMENT

    Vacharde, Laeticia Hallyday répond que de toutes façons cet individu entré dans sa vie n'était qu'un pansement ! L'homme réduit à n'être qu'un linge collé sur sa plaie! 

    Il fallait oser. Elle a osé. Une séquence d'un féminisme dévoyé.

    Médisante dans son humiliation publique, elle  va jusqu'à le moquer  parce que ... restaurateur  Elle ose le comparer en négatif au profit du suivant "Jalil   sa poésie, sa culture, son élégance, l’emmènent à des années-lumière des infortunes de la restauration !"

                 LE CANNIBALISME SEXUEL DE L'ANIMAL MANTE RELIGIEUSE

    Un magazine avait croqué Laeticia en mante-religieuse, insecte qui décapite pour mieux A apture.JPGse  nourrir de la tête du mâle reproducteur dont l'animal femelle a soin de prendre la semence APRES la décapitation (les nerfs de l'abdomen étant toujours actifs quelques secondes) dans ce que les scientifiques nomment le cannibalisme sexuel.

    Toute comparaison animale avec la veuve est certes issue de l'imagination du média. Mais elle tient la route.

    D'une cruauté infinie, Cruella résume son ancien amant à une fonction au service de sa personne.  Après l'homme tiroir-caisse, voici venu " l'homme-pansement" dont la mission fut de coller à la peau de Laeticia  juste pour colmater la douleur scénarisée de l'éplorée. Ainsi résume-t-elle la relation.

    La veuve joyeuse déverse au public son film de vie impudique par réseaux sociaux et médias  interposés autour de  la "perte de mon mari, vertigineuse, insurmontable montagne de douleur à surmonter au quotidien

    Le business nauséabond  sent la chair putréfiée. ô Cruella.

    Quelle vie cette belle-mère fit subir aux enfants du rockeur ? ô Laura, si tu savais...

    On sait, désormais. Un peu mieux. Par ses propres paroles à elle. Sidérant.

                                             Sylvie Neidinger

     

                                                                                                                                               

    (Gala)

  • Harry de Sussex: l'homme dit vivre "dans la peau de sa femme"

    Le couple narcissique Harry&Meghan développe une thématique offensive dès la moindre critique émise contre eux...en réaction à leurs propres dires. 

    Un jeu de miroirs en abîme auquel se prêta Diana en son temps. C'est assez dictatorial de s'agiter devant les médias puis de venir râler publiquement ou devant Tribunal quand le monde finalement  les suit à la trace. Puisque l'Univers est la dimension (mégalomane?) de leur communication globale.

    Le couple nage dans les contradictions.

    Par exemple, les deux  entendent développer la démocratie (ils  appellent à voter aux USA sortant de leur obligatoire réserve)  tout en   se classant  d'emblée dans la catégorie  individus  "supérieurs " car "royals"  ...dont les Etats doivent assumer la protection évidemment  (cf: post sur leur compte Instagram 2019 )

    Ils donnent des leçons de morale à la planète entière autour de vidéos forcément reprises, citées dans la presse et sur les réseaux sociaux. Mais fustigent les mêmes réseaux sociaux (dont ils sont  "dealers"! affirme un internaute avec humour)

    Ils donnent des leçons de morale sur l'écologie mais présent  un bilan carbone terrible. Ils sont dépensiers et pollueurs

    Quand, en retour, les remarques fusent, le couple toujours hyper sûr de lui (psychorigide?) se défend par l'argument le plus inadapté: le racisme qu'il subirait! 

    Dernière sortie sur le thème par  Harry « Un parti pris inconscient, de ma compréhension, de mon éducation, je n’avais aucune idée de ce que c’était. Je n’avais aucune idée que cela existait » a-t-il indiqué, tout en soulignant que la situation a changé à cause de sa femme. « Et puis, aussi triste que cela puisse être à dire, il m’a fallu de très nombreuses années pour le réaliser, surtout vivre un jour ou une semaine dans la peau de ma femme » a-t-il ajouté. Le prince Harry a par ailleurs estimé qu’il est injuste qu’une personne fasse l’objet de critiques, après avoir pris parti de manière inconsciente sur ce sujet. Cependant, il a fait comprendre qu’une fois qu’elle se rend compte de la réalité, elle doit se faire éduquer, puisqu’à ce moment l’ignorance ne constitue plus une excuse.Notons que ce n’est pas la première fois que le prince Harry affiche clairement sa position en faveur de la communauté noire. Un peu plus tôt en octobre, il avait reconnu l’existence d’un racisme systémique, mettant l’accent sur le fait que « le monde que nous connaissons a été créé par les Blancs pour les Blancs ».

    Un peu facile pour  Sir Harry, d'accuser son éducation, à propos de son éveil tardif à la prise de conscience du racisme .

    Comme d'habitude chez lui, l'enfer  c'est les autres. Et notamment chez lui : les autres, c'est   la monarchie#harry,#maghan,pollueurs,dépensiers,#racisme,narcissiques britannique dont il bénéficie à outrance. Dont le couple porte les titres de noblesse "The Duke and Duchess of Sussex" .

    Un monogramme  avec couronne les rend même Rois d'Instagram!

    Le frère de William n'hésite pas à pourfendre la monarchie de l'intérieur.

    Ceci se nomme "Avoir le beurre et l'argent du beurre."

    Son Altesse royale le prince Henry Charles Albert David  duc de Sussex, comte de Dumbarton, baron Kilkeel est né le 15 septembre 1984 à Londres. Il a aujourd'hui 36 ans. Il rencontre "la peau de sa femme" (au point de s'y lover psychologiquement)  en 2016. Il a 32 ans.

    Un peu facile pour le petit fils de la Reine d'accuser aujourd'hui son éducation autour du racisme face à son propre... vide ou son absence d'action, a minima à l'âge adulte ! 

    Un peu facile de nommer racisme les réactions à leur autoritarisme ( cf leur personnel verbalement brutalisé, renvoyé ou ayant démissionné en nombre)

    Qu'a fait le dit- Prince sur le thème du racisme de sa majorité jusqu'à  à ses 32 ans. RIEN.

                                        ABIMé ET NARCISSIQUE

    Son ancienne fiancée Cressida Bonas n'en pouvait plus de lui "abîmé et narcissique"dira-t-elle en confidence. Elle l'a quitté.

    Il voyait les micros de la presse partout. Même quand  il n'y avait rien: parano!

    Par là  Harry rejoue le même rôle que Diana sa mère (... Diana et ses amants dans le coffre de sa voiture, Diana nue dans les couloirs du Palais etc.). L'époux de Meghan prend la parole publiquement plusieurs fois par semaine, depuis son domicile (!!) déborde dans sa vie privée, tout en critiquant en mode paranoïaque  l'intrusion dans sa.... vie privée. Contradictoire! #harry,#maghan,pollueurs,dépensiers,#racisme,narcissiques

    Harry Windsor affirme cette semaine qu'il est  désormais installé   dans la peau de sa femme:  très fort du point de vue psychanalytique!

    Sur leur compte Instagram, on trouve un étonnant texte en faveur des mères et grands-mères.

    Pas du tout certain de la Reine Mère apprécie le circus médiatique du couple Sussex. Ni qu'elle les remercie en retour.

    Sylvie Neidinger

     

     

    Nov: le couple singe la monarchie en organisant une cérémonie souvenir: roi et reine des pommes!

  • L'élitisme "à la française" a bien protégé la pédophilie

    Nota La reprise de cet article avec la signature sur un site web publicitaire  marocain le 19 février 2020 ( dont je ne mettrai pas le lien évidemment ici) est une copie  illégale, non souhaitée.

    Selon un témoignage réel recueilli  il y a une vingtaine d'années d'une relation en lien avec  la Direction de  la Protection de la Jeunesse, Ministère de la Justice,   la pédophilie était selon lui...fort bien vue dans le microcosme local de la capitale. "On ne peut pas  faire grand chose  côté Justice, me disait ce professionnel découragé,  les protections de la pédophilie sont très puissantes à Paris. C'est difficile"

    La personne était écoeurée des affaires  judiciaires étouffées  beaucoup de  dossiers  dont ce pro avait connaissance et bien évidemment ne partageait pas, secret professionnel oblige. Chape de plomb.

    La pédophilie touche traditionnellement TOUS les milieux liés à l'enfance tels l'Education Nationale, religions... mais pas seulement.

    Les délinquants "puisent " dans leur vivier.  A cette époque carrément  à la vue de tous. Telle l'affaire Franck Demules, cette  victime publique du pédophile Hennion. 

    Sauf que depuis les victime dénoncent, publient, s'expriment!

    En 2009 Franck Demules publie aux Editions du moment  Un petit tour en enfer.  Entre 1977 et 1986, de ses 10 à ses 18 ans, il fut abusé par Christian Hennion, alors journaliste à Libération.

    Ce qui choque ici et ce que démontre l'affaire Matzneff ensuite: cette accointance sociale, cette tolérance pour l'intolérable. 

    On  cite donc   les nombreuses affaires françaises dans des milieux qui valorisaient cette "utilisation" (illégale) de mineurs:  Hamilton, le couple Bergé-Yves Saint-Laurent et leur Villa Majorelle, les  années Mitterrand,  les années 68 avec les comportements et dires type Cohen-Bendit, l'affaire étouffée du Coral et des pontes de la mitterrandie, Jack Lang cité pour le Maroc,    pour Coral aussi. Idem Matzneff !! [Suite : Affaire Duhamel/dénoncé par Camille Kouchner. Voire la position centrale de cet individu dans la société française. A Sciences Po et pas seulement]

                        LA DERIVE SOIXANTE HUITARDE ...DOLTO  

    Des lieux de vie animés par les mouvements d'antipsychiatrie des années 70 sont concernés (Affaire Père Jaouen) . Dolto, Foucault pris dans le même panier car souvent cités comme théoriciens.

    La psychanalyste Dolto avait signé la fameuse  pétition pour libérer des pédophiles notoires et racontait souvent n'importe quoi (dont les propos de 1979)

    . Elisabeth Roudinesco analyse aujourd'hui  ici les accointances théoriques des praticiens avec la pédophilie, une véritable dérive idéologique: Comment réagissez-vous à la polémique autour de certains textes de Françoise Dolto publiés dans le Canard enchaîné en janvier ?Françoise Dolto tenait souvent des propos insensés, notamment quand elle a commencé à être célèbre et qu’elle répondait n’importe quoi à n’importe qui. Dans toutes les citations bien connues, recueillies depuis des lustres sur Internet, c’est toujours la même litanie : elle prend les enfants pour des adultes parce qu’elle leur reconnaît, à juste tire, un statut de sujet, confond l’inconscient avec le conscient et accumule des cas particuliers tirés de sa clinique, comme si elle s’adressait à un cercle d’initiés : les femmes battues désirent «inconsciemment» être battues, les enfants aiment séduire «inconsciemment» les adultes, notamment leurs pères, etc.

    L'enfant version Dolto serait une personne  et donc maître de son corps? Belle aubaine pour les pédophiles ! "L'enfant qui chercherait à le séduire Lui le bel adulte "est effectivement un leitmotiv du discours de justification chez Matzneff. Voici le parfait signe de la perversion. Le délinquant se dit tellement séduisant que même un enfant le désire !

    Matzneff - mêlé  depuis longtemps à de véritables affaires  judiciaires de pédophilie, qui "consomme" de jeunes garçons  en Asie et s'en vante dans ses écrits-  a passé pourtant  sa vie sans être inquiété par la Justice. Un peu questionné  mais comme protégé? Il continue à publier ses livres  chez Gallimard, (éditeur de pédophilie dans le texte)  émaillant même ô perversion, ses écrits de messages codés à ses victimes ! 

     Denise Bombardier  avait dit elle clairement son fait à G Matzneff , pédophile de salon, sur le plateau d'Apostrophes  il y a plusieurs années sans trouver le soutien de Bernard Pivot. La québécoise  se prit  même une bordée d'injures du microcosme parisien (Philippe  Sollers etc.) Seule courageuse sur ce plateau TV.

    Jusqu'au livre d'une autre femme courageuse paru en janvier : Vanessa Springora. Et pour cause elle en fut victime.

      VANESSA SPRINGORA EMPLOIE LA METHODE DU "PREDATEUR G": PAR UN   LIVRE ...COMME FLAVIE FLAMENT!

     

    La France est incroyable de "détours". Deux  femmes victimes vont faire bouger les lignes. Comment ?? En employant la méthode des pédophiles artistiques soutenus par le microcosme parisien: soit en écrivant des livres ! Et c'est seulement à ce moment là que leurs "fictions"  ramènent au réel du scandale.

    Juste parce que des....livres sont écrits,  la "France qui décide"commence enfin à se regarder dans le miroir !!! Par le miroir de la littérature, ô France des Lumières, ô miroir de la Galerie des Glaces...

                                        LES FEMMES PRENNENT LA PLUME

    Vanessa Springora prend  donc le chasseur à son propre piège : elle couche M. G (pas l'ange Gabriel..) par écrit, dans un roman autobiographique. Le scandale éclate.

    La parole se libère jusque dans le sport avec le livre de Sarah Abitbol contre Monsieur O (Monsieur Ordure!) On se souvient de celle qui a courageusement ouvert le ban Flavie Flament qui  dénonca David Hamilton  le photographe britannique  délétère post  68 des jeunes filles en fleurs. 

    Il fallait une sacrée dose de courage de la part de ces femmes marquées à vie. Au risque de leurs relations familiales. Flavie Flament s'est fâchée  avec sa mère postérieurement au livre (accusée d'avoir laissé une jeune ado dans les mains du prédateur juste parce qu'il était connu) Idem  Vanessa Springora vient de  perdre son père probablement suite à la publication du livre.

                                               L'ENQUETE DU   NEW-YORK TIMES 

    La société française de 2020 n'est plus prête à accepter les dérives  dites "parisianistes" (de parisiens  souvent montés de leur province. L'un n'empêche pas l'autre!)  qui s'accaparant le pouvoir économique, politique, éditorial, médiatique, journaliste, culturel, décidant de leurs propres  normes d'acceptabilité en dépit des Lois. 

    Quel média a soutenu Denise Bombardier en son temps ? Elle fut même raillée. Le traitement médiatique des  infos sur les affaires pédophiles tenait du caricatural : depuis les années 70 la presse de gauche soutenait le plus souvent la  pédophilie. Souvent celle d'extrême-droite dénonçait. Et globalement...rien ne se passait.

    En France, certains membres de la "soit-disant" élite se devaient de "consommer" des enfants mineurs filles ou garçons tels des ogres voraces. Ou  de dire par la médiation d'un livre ou d'un art combien la pédophilie est sublime (Dolto, Cohen-Bendit et les autres..) 

    Ils avaient alors la capacité d'étouffer  les dossiers de pédophilie. Puisque que les procès s'ouvrent des dizaines d'années après.

    OUI L'élite française est  au bien  banc des accusésOn apprécie infiniment le titre de l'article de  du New-york Times publié le 11 février 2020 : "Un écrivain pédophile — et l’élite française — sur le banc des accusés"

    Le journal Libération a fait difficilement et tardivement son autocritique.

    Grâce aux victimes courageuses, la parole a enfin  trouvé son chemin.

                                                         Sylvie Neidinger

     

    Le coup de balai se poursuit .

    -Cinéma démission de la direction des Césars au regard de l'affaire Polanski.  En sports Démission Gailhaget +enquête

    -Christophe Girard, adjoint de Anne Hidalgo interrogé sur ses soutiens à Matzneff

     

    NY T.JPG

    SUITE

    Août 2020 Affaire Girard ami de G Matzneff

    https://www.nouvelobs.com/politique/20200816.OBS32238/un-homme-accuse-christophe-girard-d-abus-sexuel-lorsqu-il-avait-16-ans.html

    https://www.lepoint.fr/societe/affaire-duhamel-le-retour-de-la-petition-pro-pedophilie-de-gabriel-matzneff-19-01-2021-2410308_23.php

    https://www.lepoint.fr/societe/autour-de-l-affaire-matzneff-l-affrontement-de-deux-epoques-30-12-2019-2355265_23.php

    https://www.lci.fr/people/exclu-flavie-flament-hamilton-matzneff-et-tant-d-autres-ont-trop-longtemps-ete-proteges-2142894.html

    SUITE 2021: affaire Duhamel Sciences Po. Livre de Camille Kouchner

     

    https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-mediatique/la-fabrique-mediatique-du-samedi-16-janvier-2021

    d

    https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/zoom-affaire-olivier-duhamel-sciences-po-dans-la-tourmente-98986988.html

    https://www.lepoint.fr/societe/autour-de-l-affaire-matzneff-l-affrontement-de-deux-epoques-30-12-2019-2355265_23.php

    /