Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

PEOPLE

  • Sussex: leur indécence à se plaindre de la royauté devant les....démocraties!

    Tout a été dit sur le couple Harry&Meghan qui se victimise à tous les étages. Jusqu'à salir leur propre image. Non sans toucher des millions de dollars au passage. Sans travailler.

    Leur purée de pois médiatique étonne par leurs multiples  contradictions: vouloir par exemple  une protection de la vie privée mais aller jusqu'à publier la photo du fils nu dans son bain!

    Leur pathologie narcissique et autoritaire notoire mène par exempe Harry à évoquer jusqu'à son pénis...à la grande joie des humoristes qui ne les loupent pas.

    De grands groupes américains (Netflix, Penguin Random House, Spotify  etc.) les couvrent d'argent à millions. Car la monarchie britannique reste importante pour l'univers mondialisé  anglosaxon, de l'Australie au Canada.

    Dès lors avoir dans son giron et sous la main le fils du Roi Charles III, son épouse en logorrhée  offensive  vaut son pesant d'or. 

    Le couple en profite. C'est un business. Diffamer la presse et la famille proche par haut-parleurs médiatique  mondialisée rapporte visiblement.

    Ce qui dérange au fond chez les Sussex est leur propension à venir geindre devant les démocraties, devant nous tous qui menons une vie ordinaire et devons travailler pour gagner notre vie de leur perte de privilèges royaux.!

    Vous imaginez: ils ne peuvent plus saluer la foule du balcon royal  ni usiter du titre SAR. Et doivent rester à l'année  dans leur palace californien.

    Les gens -dont le personnel maltraité- doivent se plier à leurs exigences hautaines, autoritaires que certains qualifient dignes d'ados attardés

    Vite!  Que le "Public Sussex Circus" de  ces Déroyaux cesse d'occuper l'espace médiatique en imposant leur présence ! "Discrètement "disent des deux intéressés.

    Inconvenant.

                                                                          Sylvie Neidinger

    Suite : L'hypocrisie Sussex qui consiste à exiger leurs privilèges royaux devant les démocraties commence à générer des réponses; Lors de la course poursuite à New-York, le couple s'est vu refuser de récupérer les clichés par l'agence Backgrid en ces termes :" "En Amérique, comme vous devez le savoir, les biens appartiennent à leur propriétaire : des tiers ne peuvent pas demander qu’ils leur soient fournis, comme le peuvent sans doute les rois.” Et d'ajouter : "Ces prérogatives royales anglaises, selon lesquelles on demande aux citoyens de faire don de leurs biens à la Couronne, ont été rejetées par ce pays il y a longtemps. Nous restons fidèles à nos Pères fondateurs." CQFD!

     

    " Everything has been said about the couple Harry & Meghan who victimize themselves on all floors. To the point of tarnishing their own image. Not without touching millions of dollars in the process. Without working.

    Their media pea puree is astonishing by their multiple contradictions: wanting, for example, privacy protection but going so far as to publish the photo of the naked son in his bath!

    Their notorious narcissistic and authoritarian pathology leads Harry to evoke even his penis... to the delight of comedians who do not miss them.

    Major American groups (Netflix, Penguin Random House, Spotify etc.) cover them with money to millions. Certainly, the British monarchy remains important to the globalized Anglo-Saxon universe, from Australia to Canada.

    Therefore, having in his bosom and on hand the son of King Charles III is worth his weight in gold. 

    The couple takes advantage of it. It's a business. Defaming the press and close family by globalized media loudspeakers makes money.

    What bothers this couple is their propensity to come and moan before democracies, before all of us who leav ordinary lives and have to work to make a living from their loss of royal privileges.

    You can imagine: they can no longer greet the crowd from the royal balcony or use the title SAR. And must stay year-round in their Californian palace.

    Quickly !  That the "Public Sussex Circus" of these Deroyals ceases to occupy the media space!    Unseemly."

  • Sussex: dézingueurs dézingués par le dessin animé acide South Park !

    Les arroseurs arrosés ! Leurs paradoxes -ou hypocrisies - leur explosent au nez! 

    Le Couple-Marque "Meghan&Harry" à force de se mettre médiatiquement en avant sur la base du Business de la critique permanente (de leurs familles respectives, des médias, du Royaume-Uni, de tout ce qui dérange ces adolescents attardés) reçoit un retour magistral.

    South Park, la série pour adultes qui décoiffe acide et détonante, les a choisis comme sujet et se moque d'eux en direct. De très drôles séquences parodiques, satiriques et grivoises en plus.meghan&harry,#netflix,#spare,#crazyharry,#harrybluefrozenpenis,#monarchiebritannique,#usa,dessins animés,#comics,#harryfrozenpenis,#sussex,#southpark

    Des scènes à propos de leur exposition médiatique permanente, devenue insupportable: le comble pour des individus qui réclamaient la protection de leur vie privée.

    Sur les délires psychiatriques de Harry dont la verge bleue (la fameuse  Harry-Blue-Frozen-Penis) est  même mise en scène dans le film. Il se frotte chez les voisins. Tout en réclamant de l'intimité évidemment...

    Rire aussi quand Harry ouvre la bouche de son épouse: il trouve un vide sidéral.

    meghan&harry,#netflix,#spare,#crazyharry,#harrybluefrozenpenis,#monarchiebritannique,#usa,dessins animés,#comics,#harryfrozenpenis,#sussex,#southparkLes Sussex gagnent un argent infini en attaquant en permanence et vertement tout azimut. Mais ils ont perdu leur dignité et crédibilité au passage.

    Devenus deux débiles. 

    Leur paradoxe majeur: prendre à témoin les démocraties des difficultés générées par le système monarchique britannique,  hiérarchisé par essence et principe ! Tout en profitant du système.ô money. Depuis leur large demeure de Montecito.

    En s'exposant et pleurant  publiquement tout en continuant à se nommer Duc et Duchesse  le couple Sussex témoigne  au fond  de la stupidité la plus absolue. Ce que la série humoristique démontre magistralement.

    Les narcissiques en ont trop fait et  ne peuvent  plus désormais se plaindre ! Leur lourd message mondialisé qui n'hésite pas à diffamer lourdement est BIEN compris.

    La liberté d'expression signifie maintenant à ceux qui entendent réagir de le faire. Comme les deux lourdingues n'ont pas hésité à attaquer.

    Assez bêtement puisque Harry&Meghan sont bizarrement  tout étonnés des réactions du livre sur la perte de virginité exposée sans ménagement pour l'autre partie, sur les actes de guerre...Deux têtes vides comme celle de Meghan dans le film satirique.

    L'humour de South Park est ici ...royal ! 

                                                                     Sylvie Neidinger

     

    wwww.huffingtonpost.fr/culture/article/le-prince-harry-et-meghan-markle-moques-dans-south-park-pour-leur-desir-d-intimite_214195.html

    www.bfmtv.com/people/tetes-couronnees/on-s-en-fout-de-ce-prince-debile-south-park-se-moque-de-meghan-et-harry_AN-202302160437.html

    meghan&harry,#netflix,#spare,#crazyharry,#harrybluefrozenpenis,#monarchiebritannique,#usa,dessins animés,#comics,#harryfrozenpenis,#sussex,#southpark

  • Pourquoi la rubrique people autour des Sussex ?

    Ce blog n'est a priori pas intéressé par la vie des "people".

    Pour autant il suit l'actualité du couple Harry-Meghan qui ne sait quoi inventer  pour attirer l'attention médiatique en tirant profit des liens avec la famille royale tout en la dénigrant. ô paradoxe.

    Quand les sagas de personnalités débordent, inondent  la sphère publique, elles deviennent "autre chose": un phénomène de société qu'il est hyper   intéressant d'analyser. 

    Puisque ces "people" -ici Harry et Meghan-  profitent des médias et d'internet-cette caisse de résonnance mondiale- le basique récepteur des infos à l'autre bout  de la chaîne est totalement en droit en retour de réagir, lui aussi..

    Suivre l'actualité des Sussex/ Monarchie ne tient pas de la simple  rubrique people puisque de complexes enjeux géo-politiques se mêlent liés à la Grande-Bretagne et sa gouvernance.

    Le fait divers "Sussex" est très intéressant à analyser. Le couple utilise à outrance la facilité  des moyens modernes de médiatisation à la Kardashian pour affronter une Monarchie datant du moyen-âge.

    Ils organisent leur vengeance personnelle dans un univers désormais connecté avec  podcasts, sites web, presse et  réseaux sociaux prenant la TERRE ENTIERE (pas moins) à témoin: interview "Oprah".

    Problème: "Son Altesse Royale" et son épouse attaquent frontalement une monarchie britannique qui  EST  aimée de son peuple et base du système politique du Royaume-Uni.

    Le combat qui se joue sous nos yeux dépasse les protagonistes  avec en toile de fond des antagonismes forts:  Californie/vieille Angleterre, médias US et hollywoodiens dont Netflix, Penguin /tabloïds britanniques,  Royauté/Commonwealth, irrespect/politesse etc.

    Les enjeux sont immenses puisque le  Royaume-Uni reste  un pays majeur dans l'histoire mondiale dont l'image est affectée  par les assauts venus du propre ...petit-fils de la Reine. Toute action des Sussex retentit dans le monde. Ils le savent. Ils en jouent. Ils en profitent, notamment financièrement.

                                         ANALYSER LE ...ZOO DE HARRY 

    Harry a négocié à 35 millions la sortie de "mémoires" pour encore déblatérer sur la monarchie. Un éditeur qui ne donnerait pas un gramme pour les mémoires de Madame ou Monsieur Lambda...accepte ici de payer le prix fort!

    Harry lui profite de la situation de membre de la monarchie.Tout en critiquant. Dans le podcast Armchair Expert, le trublion dénigre sa vie d'héritier de la Couronne. Selon lui "un mélange entre « The Truman Show » et une vie « dans un zoo » pas moins...

    Elisabeth II en roi lion, chef-reine du zoo monarchique? Quel irrespect

    L'ancien "résident du zoo de Windsor" commercialise la Monarchie et crache dans la soupe. En même temps.

    Les entreprises américaines qui se risquent à miser sur le couple savent immédiatement que plusieurs millions sur lecteurs, auditeurs vont suivre. Cela se paie. 

    Le #blogNeidinger analyse donc ce phénomène...politique hyper médiatisé. Surtout cette facilité inédite à diffamer publiquement mais porter plainte à la moindre critique.

    Quand Edouard VIII et Wallis Simpson devinrent parias du Royaume-Uni, leurs réactions  de dépit face à leur effacement par Elisabeth 2 n'ont pas du tout affecté la monarchie.

    Avec les moyens modernes de communication, les attaques du couple Sussex déstabilisent fortement la plus ancienne monarchie du monde en démolissant son image au passage 

    Certes les Sussex  se démolissant eux-mêmes à chaque coup de boutoir.

    D'où la rubrique Harry&Meghan: les déroyaux

    D'où ces articles très  "people". Effectivement.

                                                                            Sylvie Neidinger

     

  • Bonne année 2021 GREGOIRE ! Merci pour la sublime chanson

    MERCI pour votre création sensible, bien chantée, Grégoire Boissenot.

    Ceux qui pratiquent whats'app reçoivent en ce passage à la nouvelle année 2021 un festival de voeux souvent esthétiques, souvent humoristiques. Que l'on repartage. Ou non.

    J'ai reçu la dernière chanson de Grégoire. Elle est juste sublime.

    Grégoire - Je te souhaite une bonne année (INÉDIT - Live au studio 1719) - YouTube

    En menant une (petite) enquête, cliquant sur mon téléphone, je constate que le chant est récupéré -soit détourné pour dire vrai- par un site qui le diffuse pour son propre compte. Plusieurs sites youtube le reproduisent pour attirer la manne des clics.

    La vidéo cartonne en plus.

    Du coup, je retrouve la chanson du site OFFICIEL  et vous la partage.

    Un beau moment, tellement réconfortant.

    De toute la période covid depuis un an déjà, ce ne sont surtout pas les paroles des politiciens qui apaisent (ils ne prennent pas toujours les bonnes décisions)  ni surtout pas celle des médecins qui défilent devant nos écrans (ils se disputent entre eux) qui nous réconfortent.

    Le chant de Grégoire est pour moi, à ce jour le seul moment carrément hors-sol, magique, qui nous apaise socialement  en cette période épidémique.

                                           Sylvie Neidinger

                                            

     

     

  • TRUMP, ENFANT de la TV se perd dans les miroirs télévisuels de lui-même en abyme

    Le Président atypique semble le futur perdant des élections. Mais à quelques grammes prêts. Les résultats hyper serrés ne correspondent pas à la vague bleue annoncée!

    Il a marqué les esprits par  sa gouvernance particulière: lit peu les dossiers, tire ses infos des médias télévisuels surtout, qui tournent en boucle. Il twitte et regarde l'impact médiatique que cela engendre, retwitte en  retour.

    En résumé, Donald Trump tourne en boucle avec lui-même, mettant en scène des colères, ses insultes, ses enthousiasmes. En parfait narcissique pathologique

    Sa nièce Mary Trump psychologue clinicienne va en ce sens dans un ouvrage  bien informé car issu  de l'intérieur de la structure familiale.

    Le journal suisse Le Temps va plus loin en évoquant un Trump "drogué par lui-même" au sortir de l'hôpital récemment «Un président multi-médicamenté (sous stéroïdes), sorti de sa bulle hospitalière VIP pour mettre en scène un retour bizarre et trompeur à la Maison-Blanche, qui enlève son masque dans un geste irresponsable et qui déclare qu’il n’y a rien à craindre du Covid-19, quand 210 000 Américains en sont déjà morts.» La consternation le dispute à la colère dans le récit que propose CNN de la scène surréaliste hier soir à la Maison-Blanche, au retour de Donald Trump"

    Les observateurs notent d'étranges frénésies de tweets en rafale.

    Donald Trump, enfermé dans son mental comme il a enfermé le pays à coup de murs, physiques ou symboliques, tourne en vase clos. Il se bouc-émissairise, se pose en victime: "tous responsables"...sauf lui!

    L'ancien animateur de show a entaché l'image de son pays dans le monde dont les relations avec les propres alliés - qu'il insulte!  -sont explosées, à reconstruire.

    Sa propre opinion non structurée est poussée en règle de gouvernance. L'eau de javel est un puissant bactéricide externe?  Allez va, Trump propose sans vergogne, publiquement lors d'une conférence de presse de l'injecter pour lutter contre covid-19. Juste insensé.

    Du populisme au ras des pâquerettes, une pensée destructurée, infantile (expliquée par le grave trouble de la personnalité narcissique  qui l'anime selon un collectif de  psychiatres américains en 2017).

    Il ment assez souvent car dans un tel état  mental malade, la réalité doit se plier à ses exigences, quitte à passer par le mensonge.

    La fake news en fait le concerne en premier chef ! Les journaux listent la quantité impressionnante  de mensonges issus de l'actuel Président des USA .

    Avec des tweets projetés en boucle sur les écrans mondiaux pour la plus grande satisfaction de Trump qui se visualise en action virtuelle et par image interposée en permanence, l'Histoire retiendra un président twitteur agressif, menteur et compulsif "déjanté".

    Qui au passage a fait procéder à la séparation parents/enfants. 524 enfants  orphelins de fait en attente de retrouver leurs proches.

                                                                                                 Sylvie Neidinger