Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

H-Histoire Religions - Page 3

  • Irlande/France : l'envol méconnu des Oies sauvages jacobites

    Drôle d'espèce  sauvage! Les dites "oies sauvages... jacobites"  se sont bien installées massivement en France, Espagne, un peu en Autriche, Russie,  Etats-Unis (Louisiane surtout) : un évènement historique du XVIIème siècle finalement méconnu dans les pays d'installation.

    Le terme est péjoratif. Leurs détracteurs dont nombre d'anglais   nommèrent  "Flight of the wild geese" par dérision ces...soldats irlandais  qui combattaient  pour le roi catholique Jacques II et  le   suivirent en exil.oies sauvages #jacobites,#irlandais de #nantes

    Les évènements datent du 12 juillet  1690: bataille de la Boyne et 1691: chute de Limerick. Ceux-ci, dont les nobles se mettent alors au service du pays d'accueil comme mercenaires. Cette brigade irlandaise fournira à l'armée française  quatorze de ses lieutenants-généraux et dix-huit maréchaux de camp. Ils  se sont assurés un quasi-monopole des hauts postes de l'empire colonial français dans la seconde moitié du XVIIIème siècle. D'où leur présence très forte aux Antilles et en Louisiane.

    C'est à la base une conséquences des  "guerres de religions" :  "L'historien Gabriel Audisio raconte que dans l'armée du duc de Savoie et du marquis de Pianezza, qui participe à la répression des Pâques vaudoises de 1655, on trouve des soldats catholiques irlandais victimes de Cromwell"(in wiki Irlandais de Nantes)

    oies sauvages #jacobites,jacques stuart vii d'ecosse,#jacobites,jacques ii d'#angleterre,#irlandais de #nantes"Jacobites"? Soit : les adeptes de Jacques Stuart VII d'Ecosse et II d'Angleterre, le dernier roi catholique de la monarchie britannique.

    Louis XIV les accueille à bras ouverts. Ces aristocrates disposent même d'une cour: "La cour jacobite de Saint-Germain en Laye, formant une population aristocratique estimée à 2500 personnes de 1690 à 1702 (source: registres paroissiaux de la ville.

    La plus forte communauté de ces aristocrates  Irlandais "voyageurs" fidèles à leur roi  s'installe à  Nantes. Ils sont nommés comme tels : les "Irlandais de Nantes". Cadix est également une importante ville d'accueil.

    "Ce sont pour une grande part des aristocrates, rompus au maniement des armes et à la direction des soldats ; ils vont se lancer, avec leurs descendants, dans le grand commerce colonial avec les Antilles, parfaitement s'intégrer dans la ville de Nantes, multiplier les mariages avec des filles de la noblesse locale, et créer de nombreuses compagnies coloniales françaises"

    On compte dans cette communauté les premiers opérateurs du commerce triangulaire", "Nantes est le premier port d'attache de leur flotte. Sur 60 raisons sociales de maisons de commerce jacobites en Europe au milieu du XVIIIème siècle, les deux tiers sont hébergées dans quatre ports : une douzaine dans l'ensemble StockholmGöteborg (mais essentiellement des filiales), 12 à Nantes, 9 à Bordeaux et 8 à Cadix."( in wiki Irlandais de Nantes)

    Nombreux domaines viticoles actuels du Médoc sont tenus par leurs descendants.

    Patrick Clarke de Dromantin est l'un des leurs. Il est l'historien spécialiste des Jacobites frnçais (de l'ouest surtout) et  de leurs descendants. 

    Charles-Edouard Fixary, inventeur oublié du groupe frigorifique était un descendant du jacobite Fitz Harry installé lui en Lorraine.

                                                                                             Sylvie Neidinger

  • Sur Arte ce 12/02/22 : LA FUITE DES HUGUENOTS

    A vos écrans. Deux reportages ce soir sur Arte concernant l'exode huguenot qui concerne Genève au premier plan, à 20h50.

    La fuite des huguenots (1/2)Le saut dans l’inconnu

    https://www.arte.tv/fr/videos/069846-001-A/la-fuite-des-huguenots-1-2/(replay jusqu'au 12 mai 2022) 

    Retour sur l'exode des protestants français, notamment vers la Prusse, afin d’échapper aux persécutions instiguées par Louis XIV après la révocation de l'édit de Nantes, en 1685. Premier volet.

    En France, dans les années 1680, la minorité protestante fait face à l’hostilité grandissante de la monarchie catholique. Les quelque 900 000 huguenots sont persécutés : il leur faut se convertir ou s'exposer à des dangers de plus en plus graves. Afin d’empêcher l’exode de l’élite protestante, les tentatives de fuite sont lourdement réprimées ; les hommes sont condamnés aux galères, les femmes, au couvent. L’édit de Nantes, signé en 1598, garantissait pourtant la liberté de culte, mais il a été progressivement vidé de sa substance. Le roi Louis XIV, qui ne peut tolérer la volonté d'indépendance ni les soutiens étrangers des protestants, les perçoit comme des ennemis de l'intérieur. Quelques jours à peine après la révocation de l’édit de Nantes, en 1685, l’électeur de Brandebourg et duc de Prusse Frédéric-Guillaume Ier, par son édit de Potsdam, offre aux huguenots liberté de culte, exonération d’impôt temporaire et soutien financier. Lui-même calviniste, il entend venir en aide à ses coreligionnaires, mais aussi servir des intérêts d’ordre économique et politique (Arte) 

    La fuite des huguenots (2/2)En terre étrangère

    https://www.arte.tv/fr/videos/069846-002-A/la-fuite-des-huguenots-2-2/

    Retour sur l'exode des protestants français, notamment vers la Prusse, afin d’échapper aux persécutions instiguées par Louis XIV après la révocation de l'édit de Nantes, en 1685. Second volet.

    Soumis à la violence de leurs contemporains, les huguenots ont été condamnés d’un trait de plume par le Roi-Soleil à la persécution ou à l’exil. Bénéficiant d’une image extrêmement positive, avec une réputation d’artisans habiles et industrieux, les réfugiés protestants sont accueillis par l’Angleterre, les Pays-Bas, l’Irlande ou encore la Suisse. Quant à l’Allemagne, elle compte également sur eux pour relancer son économie et repeupler certaines régions vidées de leur population suite à la guerre de Trente Ans. Pour les huguenots français qui s’y installent, les débuts sont difficiles. Mais peu à peu, leur éthique de travail leur permettra de s’intégrer à la société allemande. Leurs descendants s'y illustreront, tels Paul Wallot, l'architecte du Reichstag, siège du Parlement allemand, Carl Benz, qui déposa le brevet de la première automobile à la fin du XIXe siècle, ou Thomas de Maizière, ministre fédéral de l’Intérieur pour la CDU de 2013 à 2018.(Arte) 

    Réalisation :

    • Paul Wiederhold

    • Saskia Weisheit

    • Marvin Entholt

    Pays :

    • Allemagne

    Année :

    • 2018

      rte,#huguenots,#exode

      rte,#huguenots,#exode

  • Irlande, la Grande Famine, la Révolution vus par le réalisateur Ruan Magan

    La chaîne européenne Arte donne à voir deux films ultra documentés sur deux épisodes majeurs de l'histoire irlandaise traitée par un témoin essentiel car ...irlandais: Ruan Magan, réalisateur, scénariste, producteur:

    La Grande Famine  en Irlande (2020) 

    La révolution irlandaise (2019)

    La plongée dans la période sombre de la famine (1845-1851) est douloureuse. Un million de morts, un million de migrants souvent partis sur des bateaux cerceuils.

    Alors que nos souvenirs scolaires (nous, non irlandais...) évoquaient le mildiou, maladie qui affecte la pomme de terre nourriture  essentielle du peuple irlandais, une autre réalité se fait jour : l'impact de la colonisation britannique sur cette famine, en amont et pendant la crise.

    Premier questionnement : pourquoi cette mono-alimentation? Quels processus économiques conduisent à cette subsistance  de survie. Ce, avant la famine? #irlande,#grandefamine,révoution,ruan #magan

    Certes, d'autres pays européens furent touchés à cette époque par le miliou et ses conséquences. Mais l'ensemble se chiffre à 100 000 tous autres pays confondus contre UN MILLION d'irlandais mourant de faim aux côtés de la Grande-Bretagne et ses réserves alimentaires.

    Une histoire douloureuse. A savoir: le système colonial des grandes propriétés britanniques en Irlande permit tout de même en cette même période de disette d'exporter des biens alimentaires vers Londres !! 

    Le reportage, à la fin n'évoque pas un génocide au sens onusien de la "programmation". Mais un témoin parle de "génocide par indifférence": ne pas avoir fait grand chose pour éviter la tragédie dans un pays si proche et dominé.

    La société  irlandaise qui chantait et dansait, parlait gaélique a sombré à cette époque. Un grand silence s'est abattu. Avant la reprise en main par la Révolution puis la République.

    La somme des souffrances est incommensurable. UN MILLION. L'ancien monde irlandais a sombré.

                                                         Sylvie Neidinger

    https://www.ruanmagan.com/documentary

    Sur Arte, « La Grande Famine en Irlande », dernière tragédie avant l’indépendance. Cette première catastrophe humanitaire à être couverte par les médias, négligée par Londres malgré un million de morts entre 1845 et 1851 ouvrit la voie à la révolution puis à la République irlandaise.

    https://www.guide-irlande.com/culture/grande-famine/

    #irlande,#grandefamine,révoution,ruan #magan

     

    100 ANS D'INDEPENDANCE FETES CE 6 DECEMBRE 2021

  • Protestantisme: le bas-relief du demi-millénaire jusqu'au 14 décembre à Grenoble

    500 ans de protestantisme visualisés sur bois.

    Les dix sept panneaux du bas-relief de Jean-Pierre Thein dédiés au demi-millénaire de la Réforme sont visibles au Temple DSC_0116.JPGde Grenoble jusqu'au 14 décembre.

    Ce blog Neidinger avait bien rappelé cette commémoration pile le 31 octobre 2017

    L'artiste  sculpteur ébéniste installé à Saint-Chaptes dans le Gard a produit une oeuvre de bois sculpté peinte simple et démonstrative. A l'image du message protestant.

    L'oeuvre est monumentale: 30 mètres de long, 51 scènes sculptées dans la masse, 200 personnages.

    A l'heure d'internet et des réseaux sociaux, ce...chef-d'oeuvre physiquement didactique s'inscrit dans une intemporalité toute religieuse.

    Les explications écrites accompagnatrices (merci) sont presque superflues.

    Le chef d'oeuvre fonctionne comme la statuaire des cathédrales médiévales qui "raconte une histoire"... Un livret explicatif est toutefois en vente pour emporter des représentations et tout de même apprendre les détails de cette longue histoire souvent douloureuse.

    Le rendu est précis, naïf. Belle manière  de présenter l'histoire du protestantisme  dans son épaisseur. Comme la Tapisserie de Bayeux.

    Il faudra NOMMER l'oeuvre ligneuse de Jean-Pierre Thein qui évidemment n'est  ni une tapisserie ni  normande mais narrative sur 30 mètres linéaires. A voir! 

                                                                                     Sylvie Neidinger

     

    Temple de Grenoble 14h-18h. Mardi, samedi, dimanche (sauf si concert) 

    (photos Neidinger)

    A savoir une causerie est organisée le 15 décembre avec Jean-Pierre Thein à 19h Salle Girard Clot, annexe du Temple. Entrée par la rue Hébert. Il explquera sa démarche et son travail de sculpteur.

    (suite) La conférence a bien eu lieu. Jean Pierre Thein qui a bien expliqué la genèse de la création de l'exposition et sa réalisation dans un temps très court.

    #temple,#protestantisme,jean-pierre thein,500 ans de #protestantisme,chef-d'oeuvre,tapisserie de bayeux #grenoble,"geneve,#calvin; max #engammare

    (photo aimablement fournie)

    Autre actualité du protestantisme: la découverte de notes de Calvin. Genève. Grâce à la perspicacité de Max Engammare

     

    DSC_0106.JPG

    DSC_0107.JPG

    DSC_0079.JPGDSC_0095.JPG

     

     

     

     

     

  • JACQUES CHESSEX GRATTE LE VERNIS SUISSE

    Invitation au voyage sur Arte à revoir en vidéo autour de Jacques Chessex né à Payerne  et son lien initial avec le protestantisme comme..trublion : sentiment de culpabilité,  jugement de soi, des autres, austérité qu'il décortique.

    Son séjour à Fribourg dans les bas-fonds: sexe, mort, amour en opposition au pôle religieux. Puis  son séjour à Lausanne. La disparition de son père "dévorant" par suicide. Sa figure littéraire se nomme Jean Calmet : l'ogre d'une prose dite "névrosée".

    Son oeuvre décapante sur la Suisse romande de cette époque  entend éveiller les consciences notamment avec son livre sur l'assassinat sauvage de Arthur Bloch de Berne.

     

    Jacques Chessex gratte le vernis suisse.

    Ce "laïc croyant" décape en décrivant. Pour pousser son pays à... l'introspection!

    Attention: c'est toutefois  une vision de la Suisse qui peut déranger par son côté négatif systématique et globalisant ! 

                                             Sylvie Neidinger

    chessex 08-25 084642.png