Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

#genève

  • Le Groupe de Presse Tamedia peu informatif sur la fermeture des blogs! SILENCE on ferme.

    Les blogueurs de  la Tribune de Genève apprennent assez abruptement par un mail avec faute d'orthographe -qui peut donc  être confondu avec un spam-la fermeture de la plate-forme.

    Etonnante pour un Groupe de PRESSE   que cette ABSENCE D'INFO autour du dossier...

    On entre  sur ...google actu les mots clés "Suisse- Tamedia -Blogs" : rien ne sort au niveau info, aujourd'hui encore.~tamedia,#suisse,#genève,fermeture des blogs tdg,ère du clic gratuit

    Aussi, l'IMAGINATION prend le relais.

    Le Groupe Tamedia est-il en difficulté de tous ordres? Financier? Rapports de pouvoir? Organisation? Partenaire?

    On apprend (surtout...ailleurs que dans la presse issue de Tamedia):

    - des changements récents dans la direction du Groupe suisse allemand

    - un plan social au centre   d'impression Lausanne  ou CIL à Bussigny~tamedia,#suisse,#genève,fermeture des blogs tdg,ère du clic gratuit

    - une conséquence de la presse en crise   à l'ère du clic gratuit ! Tels les blogs.

    Or tout a un coût.

    Enfin dernier point: 

    -Les blogs de Tamedia sont gérés par l'opérateur français Talk Spirit appartement à un certain Philippe Pinault 72 rue du Faubourg Saint-Honoré Paris 8ème. Une structure intégrée à la société Mandarina sise  à la même adresse qui aujourd'hui s'oriente plutôt vers le réseau social d'entreprise où il entend gagner ses marchés.

    Que se passe-t-il entre eux? Les coûts explosent-ils? Et justifient-ils la fin de la plate-forme.

    Silence. On ne sait rien. Jusqu'à ce jour.

                                                                      Syvie Neidinger.

     

                                L'opérateur Talk Spirit fait sa pub sur site:            

    ~tamedia,#suisse,#genève,fermeture des blogs tdg,ère du clic gratuit

    ~tamedia,#suisse,ère du clic gratuit,#genève,fermeture des blogs tdg

     

     

  • BLOG TDG: ITE MISSA EST

    Lu sur la partie technique : 

    "Bienvenue Sylvie

    Fermeture de la plateforme des blogs

    Chère blogueuse, cher blogueur,

    Vous recevez ce message car vous êtes actuellement utilisateur·rice de la plateforme blog.tdg.ch. Certains d'entre vous y écrivent depuis plusieurs années et nous vous remercions de votre fidélité.

    Pour des raisons à la fois éditoriales et techniques, nous avons décidé de fermer cette plateforme à compter du 31 décembre 2022.

    Vous pouvez télécharger une archive de votre blog contenant l'ensemble de vos fichiers en cliquant sur ce lien : sauvegarder mon blog ou exporter vos données au format MovableType pour un import sur une autre plateforme.

    Nous pouvons également vous proposer de poursuivre sur la plateforme de notre partenaire dans le cadre d'un abonnement.

    Merci à toutes et à tous pour avoir fait vivre cet espace participatif."

    #BlogTGD, blog, disparition des Blogs, Tribune de Genève, #Genève

  • Genève: Nathan Badoud, archéologue cantonal en conférence aux Archives ce soir

    M Nathan Badoud présente la synthèse des activités en cours du Service d'Archéologie cantonal à 18 h 30 ce jeudi 23 juin 2022, aux Archives 1, rue de l'Hôtel-de-Ville. Ce, dans le cadre de la SHAG, Société d'Histoire et d'Archéologie de Genève. Avis aux amateurs!

    Communiqué du site Ge.ch  : Le Service archéologique du canton de Genève intervient en amont des travaux d’aménagement du territoire afin d’étudier et de protéger les vestiges enfouis. Il réalise également des analyses du bâti destinées à éclairer l’histoire du patrimoine architectural genevois. La conférence nous donnera l’occasion de présenter les récentes activités du Service sur ces deux plans, et celle de présenter quelques projets en cours de réalisation.

    Nathan Badoud dirige le Service archéologique du canton de Genève depuis le 1er mai 2021. Spécialiste du monde méditerranéen, sa carrière l’a mené de Neuchâtel à Bordeaux, Rome, Athènes, Oxford, Vienne, Harvard et Fribourg, où il a été professeur d’archéologie classique sur mandat du Fonds National Suisse.

    Toute personne que le sujet intéresse est cordialement invitée."

    photographie
    (photo: site Genève)

    #SHAG, #Genève, Nathan Badoud; #archéologie, archéologue cantonal

  • Sur Arte ce 12/02/22 : LA FUITE DES HUGUENOTS

    A vos écrans. Deux reportages ce soir sur Arte concernant l'exode huguenot qui concerne Genève au premier plan, à 20h50.

    La fuite des huguenots (1/2)Le saut dans l’inconnu

    https://www.arte.tv/fr/videos/069846-001-A/la-fuite-des-huguenots-1-2/(replay jusqu'au 12 mai 2022) 

    Retour sur l'exode des protestants français, notamment vers la Prusse, afin d’échapper aux persécutions instiguées par Louis XIV après la révocation de l'édit de Nantes, en 1685. Premier volet.

    En France, dans les années 1680, la minorité protestante fait face à l’hostilité grandissante de la monarchie catholique. Les quelque 900 000 huguenots sont persécutés : il leur faut se convertir ou s'exposer à des dangers de plus en plus graves. Afin d’empêcher l’exode de l’élite protestante, les tentatives de fuite sont lourdement réprimées ; les hommes sont condamnés aux galères, les femmes, au couvent. L’édit de Nantes, signé en 1598, garantissait pourtant la liberté de culte, mais il a été progressivement vidé de sa substance. Le roi Louis XIV, qui ne peut tolérer la volonté d'indépendance ni les soutiens étrangers des protestants, les perçoit comme des ennemis de l'intérieur. Quelques jours à peine après la révocation de l’édit de Nantes, en 1685, l’électeur de Brandebourg et duc de Prusse Frédéric-Guillaume Ier, par son édit de Potsdam, offre aux huguenots liberté de culte, exonération d’impôt temporaire et soutien financier. Lui-même calviniste, il entend venir en aide à ses coreligionnaires, mais aussi servir des intérêts d’ordre économique et politique (Arte) 

    La fuite des huguenots (2/2)En terre étrangère

    https://www.arte.tv/fr/videos/069846-002-A/la-fuite-des-huguenots-2-2/

    Retour sur l'exode des protestants français, notamment vers la Prusse, afin d’échapper aux persécutions instiguées par Louis XIV après la révocation de l'édit de Nantes, en 1685. Second volet.

    Soumis à la violence de leurs contemporains, les huguenots ont été condamnés d’un trait de plume par le Roi-Soleil à la persécution ou à l’exil. Bénéficiant d’une image extrêmement positive, avec une réputation d’artisans habiles et industrieux, les réfugiés protestants sont accueillis par l’Angleterre, les Pays-Bas, l’Irlande ou encore la Suisse. Quant à l’Allemagne, elle compte également sur eux pour relancer son économie et repeupler certaines régions vidées de leur population suite à la guerre de Trente Ans. Pour les huguenots français qui s’y installent, les débuts sont difficiles. Mais peu à peu, leur éthique de travail leur permettra de s’intégrer à la société allemande. Leurs descendants s'y illustreront, tels Paul Wallot, l'architecte du Reichstag, siège du Parlement allemand, Carl Benz, qui déposa le brevet de la première automobile à la fin du XIXe siècle, ou Thomas de Maizière, ministre fédéral de l’Intérieur pour la CDU de 2013 à 2018.(Arte) 

    Réalisation :

    • Paul Wiederhold

    • Saskia Weisheit

    • Marvin Entholt

    Pays :

    • Allemagne

    Année :

    • 2018

      rte,#huguenots,#exode

      rte,#huguenots,#exode

  • Décès de la photographe suisse Sabine Weiss, presque centenaire

    Sabine Weiss n'aura pas connu 2022.

    La célèbre photographe parisienne franco-suisse qui s'inscrivait dans "l'école française humaniste " à l'instar des Robert Doisneau, Willy Ronis ou encore Edouard Boubat a quitté ce monde  le 29 décembre dernier en son domicile .

    Son atelier est installé Boulevard Murat depuis ...1949 : un bail !

    Légendaire parmi les légendaires elle est née à Saint-Gingolph et se  forme auprès de Frédéric Boissonas à Genève.

    Elle était "quelqu'un qui donne envie de vivre"dit-on d'elle au Printemps photographique de Pomerol.

    Une envie d'observer la rue sous sa lumière crue et naturelle

     « Quand je suis venue à Paris, j'ai pu travailler chez Willy Maywald à qui un ami m'avait recommandée. J'y ai travaillé dans des conditions inimaginables aujourd'hui, mais avec lui j'ai compris l'importance de la lumière naturelle. La lumière naturelle comme source d'émotion »In Jean Vautrin, Sabine Weisssoixante ans de photographies, monographie, Éditions de La Martinière, 2007.

    Elle affirmait que "la rue est l'endroit où elle s'est sentie le plus libre".

    Oui, Sabine Weiss, rare femme dans le milieu hyper masculin de la photo s'est imposée naturellement:""Lauréate du prix Women in Motion en 2020 de la photographie, remis officiellement à Arles en 2021, celle pour qui une bonne photo devait « toucher, être bien composée et dépouillée » a marqué l'histoire de la photographie. Elle a d'ailleurs fait l'objet de quelque 160 expositions à travers le monde". in Le Point.

    Amie des artistes, elle devient une légende: de la photo de mode, de studio, de rue au photo-journalisme...

    Ses archives (200000 négatifs, 7000 planches-contact, environ 2700 tirages vintage, 2000 "tardifs", 3500 tirages de travail et 2000 diapositives) sont visibles  au  musée de l'Élysée à Lausanne. Un don de 2017 en hommage au pays qui l'a vue naître et se former.

                                                                          Sylvie Neidinger

    https://sabineweissphotographe.com/

    sabinne weiss,#douaneau,#ronis,#boubat,femme #photographe,courant

    WIKIPEDIA: 

    sabinne weiss,#douaneau,#ronis,#boubat,femme #photographe,courant

     

    Tags:#Boissonnas,#Boubat,#Douaneau,#Ronis,PhotographieCourant,#Femme #Photographe, #Genève, #SabineWeiss, #Weissn, #SaintGingolph, #BlogSylvieNeidinger, #SaintGingolph, #RobertDoisneau