Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

#harry

  • Le clair message de Charles III à son fils Harry et Meghan: "continuer leur vie... à l'étranger"!

    La Reine et morte, vive le Roi! 

    En digne fils de sa mère, Charles a utilisé une technique très "Elisabethaine" de double sens lors de son premier discours. Chez elle, jusqu'à la garde-robe pouvait faire passer un message

    Cela concerne le couple Sussex qui ouvertement combat la monarchie depuis la Californie (contre de l'argent au passage) par une rare oeuvre intra-familiale de démolition, tout en ayant en même temps conservés leurs titres ( jusqu'à présent)

    Un  livre de   "mémoire" de Harry aux révélations potentiellement déstabilisatrices  pour la Couronne (par contrat de 20 M2 de dollars tout de même) est d'ailleurs près de sortir. Le décès de sa grand-mère perturbe toutefois cette date initialement prévue à l'automne 2022.

    Le Roi Charles III évoque son second fils dans son premier discours: "Je  voudrais aussi exprimer mon amour à Harry et Meghan. Qu’ils continuent de construire leur vie à l’étranger. "

    La première phrase signale à tous que le problème initial ne vient pas de la monarchie car le couple y est "aimé". D'ailleurs certains médias qui vont vite titrent déjà sur cet "Amour "comme si tout était rétabli entre eux... Ce qui n'est pas le cas.

    La seconde phrase est raide et expressive" qu'ils continuent de construire leur vie à l'étranger". Comme un ordre presque! 

    Le couple de Montecito  est devenu par ses excès persona non grata au sein de la famille régnante.

    Les Sussex ont voulu  imposer leur présence  à Balmoral le jour du décès. Voulant "débarquer" sans y avoir été conviés. Du coup, Meghan s'est vu refuser l'accès  par son beau-père lui-même. Pas la bienvenue! Elle est donc restée à Londres.

    Idem: Harry n'a pas été invité à voyager avec la famille en avion. Lui qui a lancé une procédure juridique  pour sa sécurité contre le gouvernement britannique a voyagé en  avion privé dans la plus grande solitude au départ de Londres et au retour d'Ecosse.

    La corde semble  rompue  entre les Sussex et la Royauté.

    Combien de  mois encore monnayeront-ils leurs "histoires" à Hollywood. Car entre temps leur image plonge. Récemment en juin et septembre ils furent hués lors de leurs déplacements au Royaume-Uni. 

    Une compatibilité est-elle à venir?  Pas sûr puisqu'il prétend publier ses mémoires forcément raides. A suivre!

                                                                       Sylvie Neidinger 

     

    La mise à l'écart est confirmée. La monarchie leur rend même la monnaie de leur pièce. Les Sussex ne sont  finalement pas conviés au dîner du Roi Charles 3 alors qu'initailement invités. Ils l'apprennent par ...la presse. Exactement comme eux, Harry et Meghan avaient annoncé leur départ au Canada sans en parler à la famille royale...dans les médias.

    Beaucoup d'impairs provocateurs volontairement commis par le couple: les bras nus de l'actrice, couple main dans la main lors des cérémonies: hors des normes monarchiques.

  • Le couple Sussex cannibalise (encore) l'image de Diana. "L'accident de voiture nauséabond" de ...Meghan

    Les Sussex avaient fui le Royaume-Uni pour soit-disant trouver la tranquilité aux USA. Or, ils alimentent chaque semaine leur délirante machine mondiale  à parler d'eux. Plus narcissique qu'eux tu meurs...

    Ils font de leur vie un télé-film de série B à un sou. Leur fond de commerce: la monarchie britannique, tout en critiquant les autres ou donnant au monde des leçons de morale "à deux balles." 

    Mais en agissant ainsi,  ils incluent de facto dans leur  scénario hyper publicitaire et monétisé,  le Royaume-Uni et ses médias, la famille royale : tous pris au piège d'un vulgaire déballage sans fin.

    Ils ne  passent pas une semaine sans faire parler d'eux. Le "téléfilm Sussex" ou Sussex Circus prend  de l'ampleur par le nombre de séquences.

    Les dernières lubies:

    Harry attaque le 1er amendement américain, qualifié de dingue  et subit des critiques acerbes en retour. Il a choqué de nombreux américains.

    La récente séance de polo du prince hypocrite car  anti- écologiste contrairement à ses leçons de morale. En effet, le  prince se rend à Aspen en jet pour un trajet de 2 heures en voiture!

    Un adenda 2021 à la bio  publiée en 2020 avec le jeu trouble de Meghan Markle autour de ses biographes: ajout indécent, sans pudeur, jusqu'à sa fausse-couche évoquée!

    L'annonce de quatre livre de mémoires par Harry. La reine excédée contre-attaque préventivement.

    Une fondation et un site internet  fourre-tout avec des écrits au langage auto-centré, une salade langagière autour des mots "compassionnels, communautaires"déclinés à outrance.

    Un appel sur l'Afghanistan assez mégalomane qui passe mal auprès du public  car ils donnent aussi des leçons de morale aux... dirigeants du monde. Mais qui sont-ils pour se le permettre? Les Sussex  ne citent d'ailleurs aucun organisme de charité britannique.

    Dernière lubie: un téléfilm glauque validé par le couple où.... Meghan meurt d'un accident de la route. Images choc.  Un scénario trash  bientôt diffusé sur la chaîne américaine Lifetime,  déjà qualifé de répugnant dans les médias.

    Le narcissisme poussé à son extrême!

    Le Prince supposé aristocrate (donc discret...) vend son histoire personnelle à  tout va. Ici la mise en scène de son supposé cauchemar. Cette récupération à bon compte et commerciale  du mythe de Diana est glauque, indécente, exagérée, mal perçue. Trop c'est trop.

    Les Obama ont compris que mêler leur image à celle des Sussex devient problématique. Ils les snobent.

     La côte des Sussex chute drastiquement.

    En effet, leur  clownerie médiatique imposée qui cannibalise et ridiculise l'univers monarchique britannique, le Royaume-Uni dans la foulée  lasse.

    En UK et ailleurs.

    L'image des Sussex sombre à chaque nouvel épisode de leur activité médiatisée. Jusqu'où les Sussex vont-ils aller trop loin?

                                                               Sylvie Neidinger

     

    #usa,#lifetime,#uk,#harry,#monarchie,aspen,#écologie,#meghan,film

                                     

                                               

  • Harry et Meghan vengeurs obsessionnels

    Le couple Sussex n'arrête pas de se lamenter publiquement et se venger contre leur propre  famille. Un auto-feuilleton sans fin de médisances ( à la Kardashian). 

    Se venger de quoi ? D'avoir obtenu un mariage de type monarchique avec calèches dans les rues de Londres?

    Le couple se victimise et attaque sec (avec un stylo-fusil)  tout en prônant au monde entier- de façon hypocrite- des leçons de morale sur la  nécessaire   "...compassion" envers nos prochains! 

                                               BOUFFFON

    Il leur faut alimenter sans cesse la machine médiatique. Remettre une monnaie dans le compteur juste pour exister.

    Obsédée par elle même l'ancienne actrice de série impose ses points de vue au monde en toute modestie.

    Pour ses récents  40 ans, Meghan Markle transforme le petit fils de la Reine en jongleur: bouffon de sa cour.

    Surtout elle  se moque de la Reine par l'accoutrement de l'actrice Melissa Mc Carthy sa  partenaire de jeu. Ce que le visionnage confirme: chapeau, thé, couleur vert d'eau. 

    Angela Levin, spécialiste de la Couronne confirme l'aspect moqueur.

    Le 31 août verra un ajout à la biographie Durand/Scobie sortie l'année dernière.

                                                                            ENOUGH

    Bio qui attaque. Encore et encore...

    Bien entendu Mme Meghan Markle nie avoir fait aucune allusion.

    Rien n'est assumé la concernant.

    Cette diffamation permanente mondialisée est  médiatiquement glauque.   

    Remarque. Plus il attaque, plus l'image du couple s'enfonce et entraîne les organismes qui les financent, Netflix et compagnie.

    Le couple Obama lui  l'a bien compris qui a refusé de les inviter. 

    Enough.                                                 Syvlie Neidinger

     

    Capture d’écran 2021-08-28 125217.png