Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politis E Macron - Page 2

  • Macron: son "CNR" Gloubi-Boulga s'approprie une terminologie historique et court-circuite la démocratie

    Le "CNR" à la sauce Macron s'est vu décrié avant son lancement.

    Les oppositions de tous bords et  nombre d'invités se  refusent de siéger à cette "invention",  sorte de débat tous azimut réunissant tout le monde : société civile, élus et autres acteurs tels partis  politiques, syndicats etc.

    Ce que... d'aucuns qualifient de gadget est la mise en scène d'un supposé débat avec toutes les composantes de la société: mixture d'élus et de citoyens.

    Gérard Larcher, Président du Sénat   refuse de participer à ce qu'il nomme clairement un contournement du Parlement. Il évoque une confusion des rôles "Pour le président du Sénat, "les mécanismes de démocratie participative peuvent contribuer à éclairer la représentation nationale, mais ils ne peuvent en aucun cas s'y substituer". "Vouloir réunir dans une même instance des parlementaires, seuls constitutionnellement habilités à voter la loi et contrôler l'exécutif, et des représentants de la société civile (...) ne peut aboutir qu'à une confusion des rôles",[Europe 1 29/8/22]

    Surtout au final, rien ne garantit du résultat. Le président Macron et son gouvernement  viendraient in fine puiser dans la réserve juste  ce qui intéresse. Et uniquement cela.

                              "CNR-MACRON " : CNR-GLOUBI-BOULGA

    Jusqu'à l'appellation de ce "forum"  qui pose problème...

    Le Président de la République  "emprunte", s'approprie à bon compte le sigle historique du Conseil National de la Résistance ("vole" diront les langues acérées) pour un grandiloquent  Conseil National de la Refondation. Un flop à ce jour.

    Ce président abuse régulièrement du "mémoriel" , cette captation particulière  de l'Histoire. Il entend ici récupérer à bon compte l'histoire de la Résistance! L'Aura de la Résistance.

    Question terminologie, on note le lancement d'un fanzine pro-Macron fin  2021 pour soutenir son action, nommé par opportunisme Franc-Tireur , décrié lui aussi. Encore un terme de la Résistance par la sphère macroniste.

    Récupérer l'Histoire en permanence est un travers de tous les présidents. A petite dose cela passe. Avec Macron, cela déborde.

    La terminologie de la Résistance captée au profit d'une activité de marketing politique choque profondément. Elle heurte non seulement la classe politique mais aussi les français qui soit dit en passent viennent de refuser par VOTE la majorité parlementaire à Emmanuel Macron.

    D'où l'idée de Macron  de  court-circuiter l'institution politique qui s'est refusée à lui avec son CNR version  Gloubi-Boulga. Ou café du coin...

                                                                      Sylvie Neidinger 

     

  • La France, vieille démocratie, a refusé l'hyper-présidentialisation macroniste

    Les résultats des législatives du 19 juin 2022 sont sans appel  malgré la forte abstention: une nette volonté de refuser les pleins pouvoirs à Emmanuel Macron qui les réclamait. 

    Surtout une méfiance vis à vis de l'hyper-président qui gouverne seul, désireux d'un Parlement godillot à sa botte. Soit l'anti-thèse démocratique.

    Des résultats  mauvais pour le parti gouvernemental. Plusieurs ministres sont carrément éliminés. Notamment des figures essentielles de la macronie, ministres anciens ministres: Wargon, Blanquer, Bénin, Bourguignon, de Montchalin, Maracineanu. Plus symbolique encore le Pt de l'Assemblée Nationale Richard Ferrand, le Pt du Groupe des Députés LREM Castaner ...quittent la scène.

    Le président rate la majorité absolue. Hyper Jupiter devra composer.

    Sans oublier de  s'entendre  avec son propre camp aussi. Dont Edouard Philippe qu'il avait copieusement  insulté en mai.

    Désormais, il devra tenir compte de l'échiquier complet: de la gauche Nupes à l'extrême-droite RN,  les extrêmes contre lesquelles il avait dit lutter en prenant le pouvoir en 2017. Sans succès.

    Et surtout "Sa Raison qui sait tout"  ne pourra imposer ses vues, ses  leçons. Certes variables.

    Emmanuel Macron avait hérissé le pays mobilisé autour de la Révolte couleur jaune, insulté la population qu'il a dit "emmerder" , énervé jusqu'à ses collaborateurs qui n'ont pas rempilé. 

    Le président souvent méprisant  cessera peut être  d'enfermer ses oppositions dans la terminologie artificielle, passe-partout du "complotisme" Ou du "chaos"   promis si la France votait contre LREM!  Arrogant, lui et son parti avaient gouverné de 2017 à 2022 en ignorant le plus souvent les élus locaux, les corps intermédiaires.

    Il le paie! La France reste un régime parlementaire.

                                      "TOUT SAUF MACRON" 

    "Ensemble" dont son parti Renaissance-LREM semble perdre plus d'une centaine de  députés ce soir. Une claque pour la macronie. Un échec.

    Emmanuel Macron, un tantinet Napoléon  a poussé la fonction présidentielle à l'hyper-présidentialité. Au deuxième mandat, il  en voulait encore plus. Mais... sans faire campagne! Sans programme ! Une absence lors de la campagne législative.

    Plus que cela encore fut insupportable à la population française: le vote en a décidé. Il a dégagé l'hyper droite raciste de Zemmour au premier tour. Dégagé 100 députés Renaissance au second tour.

    Le Parti "Tout Sauf Macron" a gagné. 

    On est arrivé au bout de la Vème République, usée.

    Question: le pays se dirige-t-il vers  un  fonctionnement type IVème République et les alliances ingouvernables? Une gouvernance raide à coup de décrets ou de  49-3?  Une dissolution ou savoir démocratiquement  composer entre les uns et les autres par compromis comme ailleurs en Europe? Ou une mutation, modernisation pour  éliminer l'aspect monarchique et centralisé du système politique porté au paroxysme sous Macron.    Séisme politique.

                                                             Sylvie Neidinger

     

     

  • Violence verbale intense de E Macron et son entourage contre Edouard Philippe (...de son camp!)

    La séquence est sidérante, pas une simple prise de bec. Le président Macron  a déclenché cette semaine l'artillerie lourde contre...son camp! 

    Il entend créer un parti unique, le dit haut et fort. Du coup, illico presto il évacue à la fin avril ses alliés et leurs micros partis, dont le nouvel "Horizons" fondé le 9 octobre 2021 par le maire du Havre.

    Plutôt violemment: le président de la République insulte bien ici son  ancien Premier Ministre qu'il abhorre visiblement [ E Macron,  habitué de l'offense comme contre les non vaccinés qu'il "emmerde"...]

    Cela déborde des contenus prononcés en interne et entre soi à l'Elysée puisque les insultes sont rapportées DEVANT LES MEDIAS.

    Certes Edouard Philippe porte le lourd stigmate d'avoir été élu "personnalité préférée des français" ! Edouard préféré à  Emmanuel: quelle injustice...

    L'artillerie lourde est désormais  en action : "aucune circonscription pour Horizons (le parti philippien)   ce sont des cons" a affirmé Emmanuel Macron 

    Vendredi 29 avril, Macron, toujours :"Il me doit tout et il pense qu'on est égaux ? Il a fumé les vapeurs du port du Havre ?" 

                           "ON VA LE BUTER" DIT UN CONSEILLER ELYSEEN!

    L'entourage de Macron se fait la voix de son maître tel ce conseiller de l'exécutif à l'Obs: ."Le seul qui nous casse les couilles, c’est Edouard Philippe. Mais lui, on va le buter", déclare carrément un conseiller de l'exécutif à l'Obs dans le langage de l'appel au meurtre.

    "Philippe est l’obsession de Macron", confirme Sarkozy dans l'Opinion.

    "Il ne faut pas qu'Edouard Philippe joue les gros bras" menace un ministre dans le Journal du Dimanche.

    L'épisode hyper agressif ne s'arrête pas là: Emmanuel Macron affirme le 2 mai dan le Parisien "penser que E Philippe n'est pas courageux. Que, quand c’est difficile, il se met aux abris ".

    N'en jetez plus ! Edouard Philippe serait même garçon d'écurie: "un proche du président l’aurait récemment mis en garde, selon France Inter : « Édouard, tu as choisi de faire ton écurie, tu finiras palefrenier"

     Le summum de la violence verbale arrive enfin :"Le président veut s’assurer personnellement qu’il pourra compter sur une majorité solide, donc il regarde au cas par cas, a indiqué un habitué du Palais de l’Élysée. Surtout pour éviter que les futurs députés soient tentés par la taqiya philippiste". 

    Un terme "d’une violence inouïe", note le journal Gala expliquant qu'il  caractérise "l’art de la dissimulation prônée par les djihadistes, qui se fondent dans la masse pour ne pas être repérés"

    Les médias en rendent compte. Le principal concerné reste calme, lui. Certes Edouard Philippe a de l'ambition pour 2027...Il donne, en toute politesse le 3 mai (Gala) une leçon de ...gouvernance entre la notion de présider et celle de gouverner.

    Question: il fume quoi le Président de la République? La moquette de l'Elysée? Il aurait dû dès lors  garder l'ancien modèle de  revêtement  rouge/ivoire moins toxique visiblement!

    Et pendant le temps de cet acharnement sur les forces politiques satellites (encore?)  "alliés" de LREM,  l'opposition s'unit pour priver Emmanuel Macron de la majorité de gouvernement aux législatives.

                                                    Sylvie Neidinger

     

    Cet article  référencé sur Tribune de Genève est googelisé

     

    SUITE:

    *Un accord est finalement trouvé le 5 mai. Emmanuel Macron abandonne son idée de Parti Unique. Une confédération est créée autour de LREM. 

    Edouard Philippe réagit sobrement le 19 mai dans Complément d'enquête (La 2)

    * Edouard Philippe humilié : il répond enfin aux tacles d’Emmanuel Macron - Gala:

    * “Si on arrêtait de se pignoler…” : Édouard Philippe cash sur ses rapports tendus avec Emmanuel Macron - Gala

    * "Complément d'enquête". Edouard Philippe : Monsieur Loyal ou futur rival ? - France 2 - 19 mai 2022 - En replay (francetvinfo.fr)

    *“Plein le dos” Édouard Philippe lassé par les rumeurs de brouille avec Emmanuel Macron

    *E Philippe vexé ! 

  • Entre les deux tours: suppression en catimini du corps diplomatique par E Macron

    Toutes les oppositions sont atterrées, de l'extrême gauche à l'extrême-droite par la suppression du Corps Diplomatique sans débat. Le  décret parait entre les deux tours de la présidentielle.

    Ce personnel administratif spécialisé (6000 postes !)  était par principe a-politique et professionnel. Le risque est grand  maintenant de voir les "copinages" d'amis sans qualifications  placés dans les postes lointains.

    Michel Barnier, Ségolène Royal...le monde politique de tous bords s'insurge.

    Jean-Luc Mélenchon regrette la destruction du réseau diplomatique français installé depuis plusieurs siècles

                                        EN MEME TEMPS DES POILS MEDIATISES

    Par ailleurs entre les deux tours de la présidentielle 2022,  le président français fait publier une photo improbable de Lui prise à Marseille au Pharo le 16 avril 2022, chemise ouverte. Laissant supposer un poitrail poilu certes pour "créer du buzz" mais une démarche  totalement  inconvenante inutile voire bizarre.bizarre .PNG

    Ce débraillé anti thèse d'une posture présidentielle a-t-il objectif de provocation en période électorale ? L'intéressé et l'équipe de communication dont fait partie la photographe personnelle de Emmanuel Macron, Soazig de la Moissonnière  choisissent volontairement de la publier en tous cas !

    Rendant ainsi celui ou celle  (lecteur, citoyen etc.)  qui tombe sur la photo au détour d'un article involontairement voyeur de Sa pilosité. 

    Effectivement: tous lecteurs atterrés et sans voix par cet acte "politique" à la psychologie douteuse. Médias étrangers plus qu'étonnés.

    Est-ce un clin d'oeil présidentiel à BHL ? Cet  amateur sans compétence spécialisée du secteur  qui s'impose régulièrement   à la diplomatie française. Il est connu surtout pour se  faire immortaliser poitrail ouvert. Une sorte d'exhibitionnisme  sur des lieux de conflits par des clichés improbables qui au passage ridiculisent largement la diplomatie hexagonale impliquée elle aussi involontairement dans cette com'.

    Toutes ces  postures de com' douteuses:  atterrant degré zéro de la politique hexagonale.

                                                                                            Sylvie Neidinger

     

    #france,etre deux tour,chemise ouverte,poils,pilosité,corps diplomatique,#atterrant,#atterrés,#diplomatie,#bhl,#macron,soizig de la moissonnière

    #france,etre deux tour,chemise ouverte,poils,pilosité,corps diplomatique,#atterrant,#atterrés,#diplomatie,#bhl,#macron,soizig de la moissonnière

     

     

  • La table de Vladimir Poutine: un designer italien

    Rubrique Politis Sémiologie de l'image.

    La table de réception du président russe a  stupéfait le monde lors des récentes  visites du chancelier allemand Olaf Scholz et d'Emmanuel Macron. Beaucoup de suivi presse, de détournements et de rires  sur les réseaux sociaux. autour de ces réunions particulières. Pour la première fois: une telle image.

    Ce meuble circulaire blanc à feuilles d'or est paradoxal:  pratique pour réussir à installer une vingtaine de personnes en son pourtour. Mais  pratique aussi pour ..isoler! 

    En l'espèce, la "Maître du Kremlin" reçut ses interlocuteurs européens  individuellement à grande distance, un éloignement inhabituel en diplomatie. Les chancelleries allemande et française évoquent le refus de test covid par les invtés motivant cette mise à distance "à l'autre bout de la table". 

    Concernant la France, était-ce  un message  retour à l'improbable  visite  du 21 mai 2017 à Versailles, fort  humiliante en terme d'image diplomatique.? V Poutine conduit par  E Macron  vistant  les jardins  en voiturette de golf à Versailles? "Cocasse" avait alors  titré la presse. 

    Visiblement en février 2022,  le meuble blanc en bois, datant de 1996 fut bien utilisé  en vue d'éloigner le visiteur par précaution sanitaire,  comme le précisent les services du président russe. #table de réceptiono,n olaf #scholz  ,#Macron,  #Poutine

    Toutefois  le placement d'un visiteur haut dirigeant à l'autre bout des six mètres  de la table porte un autre message SYMBOLIQUE  au delà de la simple prudence prophylactique.

    Il isole l'interlocuteur réellement "tenu à distance" . Le contraire de ce qu'une rencontre directe de deux chefs d'états signifie habituellement en poignées de mains médiatisées.

    Le message visuel était donc exactement représentatif  du fond. Poutine exprimait ici sa non proximité de vue avec les deux dirigeants européens.

    Le contraire du concept diplomatique de "Table de négociation"

                                      UN MEUBLE ITALIEN  DES ANNEES 90

    La pièce unique  fut commandée en 1996 sous Eltsine à l'entreprise OAK de Cantu, près du lac de Côme ,." Elle faisait partie « de la plus grosse commande qu’on n’a jamais eue », raconte le PDG  Renato Pologna. Son prix ? « Ah, c’était en lires à l’époque, une table de ce genre vaudrait aujourd’hui environ 100.000 euros » et le total de la commande « plus de 20 millions d’euros »." 

    Normal: il s'agissait de meubler tout le Kremlin , soit ...7000 mètres carrés sur deux étages du sol au plafond.  "l'entreprise fournissait les meubles, les sols, les boiseries ou encore les finitions en marbre sur les murs des salons du Kremlin."

    Cette extraordinaire table diplomatique  a fait couler beaucoup d'encre...Le message implicite de la non proximité avec l'UE  est bien compris comme tel. La suite des évènements avec l'entrée en conflit en Ukraine confirme que les rapprochements diplomatiques ont échoué..

                                                                    Sylvie Neidinger

     

    #table de réceptiono,n olaf #scholz  ,#Macron,  #Poutine

    (capture d'écran)