Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L-Scandale - Page 8

  • Henri Toussaint, vaccination: le réhabiliter contre Louis Pasteur qui l'a plagié sans le citer

    Louis Pasteur a-t-il "volé" un procédé de vaccination au professeur Henry Toussaint (1847-1890) la question se pose. L'un est mondialement connu, l'autre totalement oublié.

    Ce #BlogSylvieNeidinger avait déjà traité du thème en 2012 à propos d'un autre médecin Alexandre Yersin le vaudois oublié..

    Cette fois on parle d'un précurseur, Toussaint dont le méga-célèbre homme, Pasteur  a repris le procédé mais sans le mentionner ! Scientifique aux oubliettes de l'histoire! 

    Mais pas de l'histoire scientifique: ses pairs  reconnaissent totalement son avancée pour la science.

    Le différentiel du lieu d'inhumation, en 2021 est juste choquant. Pour l'un une crypte néo-byzantine toute de marbres et dorures au sous-sol de l'Institut Pasteur. Pour l'autre une sépulture en mauvais état mal identifiée au cimetière de Pierre Cabade à Toulouse.

    Pasteur était chimiste physicien. Toussaint, en plus : médecin, vétérinaire.

    Le vosgien Jean Joseph Henri Toussaint né à Rouvres-la-chétive est décédé à 43 ans d'une maladie dégénérative, potentiellement liée à ses recherches.

    Sa carrière fut brillante mais fulgurante car coupée par la maladie qui démarre à ses 34 ans et verra ses facultés s'altérer jusqu'à son décès à 43 ans.

    L'oubli est injuste au regard de l'importance de son oeuvre comme pionnier de la microbiologie.I njuste, la récupération de ses travaux par Louis Pasteur, à son compte sans le citer..

                                                      HENRY TOUSSAINT (1847-1890)

                   PIONNIER OUBLIE DE LA VACCINATION ET MICROBIOLOGIE

    Un site rédigé par des   profs de médecine le réhabilite http://www.professeurs-medecine-nancy.fr/Le_coustumier1.htm) : L’importance de son oeuvre, dont L. Pasteur sut se servir, mérite qu’on le dispute à un injuste oubli.#vaccination,#henritoussaint,henri #toussaint,vosges,louis #pasteur,rouvres-la-chétive

    Vétérinaire formé à la prestigieuse Prime École de Lyon de 1865 à 1869, élève chéri du grand physiologiste Chauveau, nommé Chef de Service de Physiologie à 22 ans, il applique avec ferveur et rigueur la méthode expérimentale dans tous ses travaux. Il mène des recherches remarquées en anatomie, paléontologie (roche de Solutré) et physiologie, particulièrement en électrophysiologie qui soulèvent, notamment, l’enthousiasme de Claude Bernard. Il obtient en 1877 le prix Monthyon de l’Académie des Sciences.

    Docteur ès Sciences, docteur en Médecine, il est nommé Professeur de Physiologie à l’Ecole Vétérinaire de Toulouse ainsi qu’à la Faculté de Médecine (1876). Il s’engage alors sur les nouvelles voies de la microbiologie naissante ouvertes par Pasteur. Il est le premier (juillet 1878) à isoler l’agent du choléra des poules (Pasteurella), second agent infectieux cultivé in vitro et en fournit une souche qu’il envoie de Toulouse à Louis Pasteur grâce à un ingénieux système de prélèvement sanguin stérile et sous vide ! Ces travaux lui valent le prix Bréant. La souche de Toussaint servira à Pasteur pour ses études sur l’atténuation de la virulence..Toussaint réalise également de brillantes recherches sur le charbon, sa nature, ses cultures et saphysiopathogénie. Il reconnaît latoxinogénèse de la bactéridie : “de l’action phlogogène du sang charbonneux” (1877). Lors des missions diligentées par le ministère de l’Agriculture dans la Beauce (été 1878), il constitue la seconde commission et collabore de nouveau étroitement avec Pasteur qui dirige la première commission, mais surtout il met au point et publie en juillet 1880 le premier vaccin anti-charbonneux alors que Pasteur n’a pas encore rendu public son procédé d’obtention du vaccin du choléra des poules. Son procédé de vaccination contre le charbon (sang de rate) consistait en l’injection (avec rappels) de sang charbonneux, filtré, puis ayant subi l’action de la chaleur (55°) et de l’acide phénique (phénol). Son idée initiatrice d’éliminer toute virulence au vaccin pour ne conserver que le pouvoir immunisant fut à l’origine de tous les vaccins dits “tués”. Il avait bien différencié, sans les connaître, la fraction immunisante de la fraction responsable de la virulence. A la suite de leurs observations chez les brebis et agneaux algériens d’immunité transmise par la mère au foetus, il soutenait avec son maître Chauveau la théorie de l’immunité par addition : l’organisme se protège contre le micro-organisme en produisant “quelque chose” contre ce dernier. Cette conception s’oppose à celle de Pasteur de l’immunité par soustraction : un organisme est immun parce que le micro-organisme atténué, qui s’est développé chez lui sans le tuer, a épuisé les nutriments et oligo-éléments nécessaires à sa croissance, de même qu’une bactérie ne peut pas vivre et se multiplier sur un milieu déjà utilisé et épuisé par des cultures antérieures ; la durée de l’immunité correspondrait alors au temps nécessaire pour que l’organisme se recharge en oligo-éléments indispensables à la bactérie. La méthode d’atténuation par un agent chimique, qui en fait revient à tuer le bacille et, partant, à obtenir un vaccin “tué”, fut utilisée par Pasteur dans la fameuse expérience de Pouilly-le-Fort.

    Pasteur avait annoncé qu’il immuniserait des moutons contre le charbon grâce à un vaccin atténué par l’oxygène de l’air, selon ses conceptions. Dans un lot de cinquante moutons, 25 avaient été vaccinés, 25 non. Devant une assemblée savamment réunie, on put, en effet, constater que les 25 moutons vaccinés étaient indemnes après avoir été contaminés volontairement par le bacille du charbon, les 25 autres étaient morts ou mourants. En réalité les collaborateurs de Pasteur, Roux et Chamberland avaient préparé un vaccin tué par le bichromate de potassium, donc préparé “à La Toussaint” et non pas, comme on l’avait laissé entendre, “à la Pasteur”. Le mérite de la conception de ce vaccin revient donc à H. Toussaint et non à L. Pasteur, comme le montrent, solides arguments à l’appui, des contemporains comme Bouley et Chauveau et des journalistes ou historiens comme E. Bloc et plus récemment Gérald Geison."

     HENRI TOUSSAINT INCONTESTé SCIENTIFIQUEMENT MAIS JAMAIS REHABILITE NI VALORISE: PASSE AUX OUBLIETTES DE L'HISTOIRE AU PROFIT DE LOUIS PASTEUR. LES PROFS DE MEDECINE MONTENT AU CRENEAU !

    Constat : au XXème siècle, plusieurs scientifiques et historiens doivent encore  monter au créneau pour rappeler la véritable histoire. Pour dire que Henri Toussaint est bien le pionnier de résultats que Louis Pasteur s'est appropriés sur la vaccination.. Tel Jean Thêodoridês à la séance du 28 mai 1975 de la Société française d'histoire de médecine:

    https://www.biusante.parisdescartes.fr/sfhm/hsm/HSMx1977x011x004/HSMx1977x011x004x0201.pdf

    (PDF) C'est lui qui a, le premier, cultivé en 1879 le microbe responsable du
    choléra aviaire isolé la mêm e année par Perroncito et décrit en 1880 par
    Pasteur, précisément grâce à la souche de ce microbe (appelé aujourd'hui
    Pasteurella avicida) que lui avait envoyé Toussaint.
    2) Ce dernier, inspiré par des observations antérieures de Casimir-Joseph
    Davaine (1812-1882) eut, le premier aussi, l'idée d'utiliser la chaleur et des
    substances antiseptiques pour préparer un vaccin contre la maladie du
    charbon due à la bactéridie {Bacillus anthracis)

    Le professeur Auguste Chauveau avait lui  remis les pendules  l'heure de la vérité en.... 1900.

    (wiki Toussaint) "Dans un discours prononcé le Auguste Chauveau, le maître de Toussaint, s'exprimait en ces termes : « Nombreux étaient alors ceux qui cherchaient à arriver au but que Toussaint a atteint le premier. J'en étais, Pasteur également. Tous, nous n'avions qu'à nous incliner devant le fait accompli, en en proclamant l'importance. Aussi bien ce fait eut-il tout le retentissement qu'il méritait d'avoir. Il valut à Toussaint un grand honneur, celui d'attirer dans son laboratoire, à l’École vétérinaire, l'illustre chirurgien Lister, qui y poursuivit, pendant quelque temps, des recherches expérimentales »".(...)

    L'hommage du professeur Chauveau à Henri Toussaint qui est décédé jeune de par ses recherches est hyper émouvant:

    auguste chauveau,covid,médecine,ecole vétérinaire de lyon,#pantheon,toulouse,adrien loir,institut pasteur,société française d'histoire de médecine,jean théodoridès,#vaccination,#henritoussaint,henri #toussaint,vosges,louis #pasteur,rouvres-la-chétive(wiki Toussaint) « Bien sombre est le destin des pères qui conduisent le deuil de leurs enfants. Est-il moins triste celui des maîtres qui voient tomber avant eux, sur le champ de bataille de la vie intellectuelle, les élèves qui faisaient leur joie et leur orgueil. [...] Le diagnostic qui fit sombrer les remarquables facultés de Toussaint ne fut jamais établi avec une rigoureuse précision. Le mal n'en était pas moins de ceux qui poursuivent, d'une manière implacable, leur œuvre de destruction. À chacun de mes voyages à Toulouse, j'avais le chagrin d'en constater les incessants progrès. Il vint enfin un moment où l'arrivée de l'ancien maître ne fit plus naître aucune évocation du passé, aucune de ces démonstrations affectueuses, si touchantes dans leur manifestation enfantine, dont Toussaint était prodigue à mon égard et qui remuaient jusqu'au fond des entrailles»

    Le propre neveu de Louis Pasteur est monté au créneau pour raconter la vérité sur son oncle. Adrien Loir qui eut le privilège de travailler avec son oncle à l'Ecole Normale sup puis à l'Institut Pasteur raconte comment Pasteur s'est approprié les travaux de Toussaint sans le citer dans son ouvrage L'Ombre de Paster ( Paris 1937-1938)

    LE PLAGIAT DE PASTEUR  EST PARFAITEMENT CONNU (wiki Toussaint) : 

    "En mai 1881, à Pouilly-le-Fort, près de MelunPasteur réalise une grande expérience de vaccination contre le charbon sur 50 moutons, qui se révèle couronnée de succès, tous les animaux non vaccinés étant morts, tandis que tous les vaccinés ont survécu. Dans son livre À l'ombre de Pasteur publié en 1938, Adrien Loir, neveu de Pasteur, écrit clairement que le vaccin utilisé lors de l'expérience de Pouilly-le-Fort est un vaccin atténué par le bichromate de potassium, c'est-à-dire selon un procédé semblable à celui du vétérinaire et médecin Henry Toussaint, qui avait publié une méthode d'atténuation par un autre antiseptique, l'acide phénique.

    Les notes secrètes de Pasteur, déposées par celui-ci à l'Académie des Sciences, et connues aujourd'hui depuis 1988 , ont expliqué qu'il avait employé le vaccin chauffé et atténué au bichromate de potassium, suivant en cela une idée dont Toussaint avait la priorité, au moins quant à la publication : l'atténuation par un antiseptique. Dans son compte rendu d'expérience à l'Académie, au contraire, Pasteur déclare (ou en tout cas laisse entendre) que c'est son vaccin atténué à l'oxygène qui lui a permis de réussir l'expérience sur les moutons charbonneux.

    Toussaint avait bien déposé un pli à l'Académie au sujet de son vaccin révolutionnaire à germe tué. Il va le modifier en remplaçant le bichromate de potassium, trop violent, par l'acide phénique permettant, cette fois, un vaccin stable et efficace. Hélas, sa mort prématurée (à 43 ans) va l'empêcher de breveter en temps voulu cette découverte."

                   LOUIS PASTEUR, MYTHE GLORIFIE PAR LA 3eme REPUBLIQUE BONAPARTISTE

    Louis Pasteur a su attirer la lumière. Il  aime l'ordre et l'absence de contestation en politique comme en sciences....

    Un site exprime les raisons de sa réussite autres que celles  scientifiques. Un as du marketing dirions nous aujourd'hui, en plus de ses recherches.  

    https://www.lhistoire.fr/pasteur-les-vraies-raisons-dune-gloire

     "Pasteur n'était pas médecin, mais chimiste et biologiste. Il appartenait à une famille religieuse et politique bien déterminée - catholique et bonapartiste. Il avait un caractère difficile. Alors comment sa séduction s'est-elle exercée sur ses collaborateurs et surtout comment a-t-elle franchi les barrières du laboratoire pour susciter un vaste engouement de la part du public ? Les raisons n'en sont pas seulement scientifiques et humanitaires ; elles tiennent aussi au contexte politique de l'époque. Le culte est incontestable. Il a été alimenté par toute une littérature édifiante dont le modèle a été Pasteur, histoire d'un savant par un ignorant, Paris, 1883, biographie écrite par le propre gendre de Pasteur, Vallery-Radot.  Il a réussi grâce à une stratégie propre. Grâce à la façon dont il est passé méthodiquement d'un domaine à l'autre, de l'étude de la bière à celle de la soie, de celle des ferments à celle des microbes, du lait, du vin aux maladies des animaux et des hommes, prenant dans la faufilure du tissu de sa clientèle successivement toutes les couches de la société, les industriels et les agriculteurs, les bouilleurs de cru et les mères de famille. Mais autour de Pasteur et avec lui, c'est toute une génération de nouveaux savants qui a fait apparaître un nouvel acteur de l'histoire sociale, le microbe."

                                   LE DEVOIR DE REHABILITER HENRI TOUSSAINT 

    Au final, on ne comprend pas cette absence de réhabilitation de Henri Toussaint, toujours inconnu  en 2021.

    La Ville de Toulouse, la France voire  le riche Institut Pasteur n'ont pas trois sous pour rénover la pierre tombale, rongée par le temps du chercheur vosgien dont la découverte fut récupérée par Louis Pasteur sans le citer??

    Henri Toussaint, ce  jeune médecin scientifique qui découvre les principes de la vaccination  qui paie de sa vie  ses recherches autour  de maladies à une époque où les labos n'étaient pas équipés  est toujours inconu en 2021 en pleine pandémie covid et vaccination obligatoire! 

    La République française de 2021 se creuse la tête pour panthéoniser à tout va.

    Oui Henri Toussaint a sa place au Panthéon. Il est actuellement au panthéon des illustres oubliés ô parfait scandale...vaccinal.

                                                               Sylvie Neidinger     

    adrien loir,institut pasteur,société française d'histoire de médecine,jean théodoridès,#vaccination,#henritoussaint,henri #toussaint,vosges,louis #pasteur,rouvres-la-chétiveTombe oubliée à Toulouse de Henri Toussaint

     

    #pantheon,toulouse,adrien loir,institut pasteur,société française d'histoire de médecine,jean théodoridès,#vaccination,#henritoussaint,henri #toussaint,vosges,louis #pasteur,rouvres-la-chétive

                            

  • Espionnage parfois mortel de journalistes. Derrière Pegasus de NSO: Novalpina NCG

    Phones. L'enquête autour de l'espionnage massif, intrusif et parfois mortel de journalistes -espionnage produit par l'entreprise  israélienne NSO-avance.

    Un nouvel "acteur" est depuis détecté: la société Candiru.

    Concernant Candiru: "NSO Group n'est pas seul dans cet univers très discret, à l'intersection des affaires, de la géopolitique et du renseignement. Mi-juillet, un autre rapport des chercheurs en sécurité informatique de la plateforme CitizenLab pointait la responsabilité de Candiru, une autre société originaire de l'Etat hébreux. Son exploitation d'une faille de Microsoft a permis la surveillance d'une centaine de journalistes dans le monde. Comme Pegasus, le logiciel de Candiru peut enregistrer ce qui passe sur un écran, des mots de passes aux messages et documents envoyés ou reçus sur les messageries sécurisées".( Pegasus : comment NSO et ses concurrents prospèrent sur le dos de Google et Apple Les Echos) 

    Des journalistes  mis parfois  en danger de mort suite à cette surveillance intrusive. 

    Le scandale révélé au début de l'été a toutefois  pris de l'ampleur médiatique grand public quand on appprit que les  téléphones de E Macron et A Merkel furent également surveillés.

                                                             FORBIDDEN STORIES

    Le consortium de journalistes Forbidden stories est à l'origine de la révélation de l'ampleur et la facilité du cyber espionnage des phones évidemment totalement illégal. Cette  plateforme signale  avoir pour vocation de  terminer les enquêtes et  poursuivre le travail des journalistes...assassinés.

    Mais qui sont les propriétaires des sociétés d'espionnage Pegasus /NSO

    #forbiddenstories,forbidden stories pegasus,nso,novalpina; scandale ecoute des journalistes,nos,candiru

    Un article  (PaperJam) de  Thierry Lavro -reprend en langue française des infos du  Guardian-et donne un éclairage sur les investisseurs de NCG.

    Un certain Stefen Peel, britannique en est à l'origine. Le fonds Novalpina, NCG  propriétaire de NSO va être dissous Cette dissolution compliquée se joue devant les tribunaux du Luxembourg.

    "Stephen Peel est-il toujours aux manettes de Novalpina Capital Group? En 2019, la société luxembourgeoise, qu’il a créée seul avant d’être rejoint par deux associés, a pris le contrôle de NSO Group, qui édite le logiciel Pegasus. Aujourd’hui, les trois hommes sont en conflit devant la justice luxembourgeoise"(Thierry Labro PaperJAM 22/7/21)

    "Comment Mme Peel peut-elle à la fois se présenter comme une sorte d’égérie des droits de l’Homme et héraut de la défense des plus pauvres et être de fait à la tête de 400.000 droits de vote d’une entité qui a dans son portefeuille deux tiers de la société israélienne déjà accusée de fournir de la technologie sensible à des gouvernements peu regardants sur les droits de l’Homme? Sous la pression médiatique, bien que criant au complot et aux erreurs des médias, la protégée de Michael Bloomberg quitte d’abord le conseil d’administration de l’ONG Global Witness, puis son poste de directrice des prestigieuses Serpentine Galleries à Londres."(Thierry Labro PaperJAM 22/7/21)

    'Car trois mois après l’annonce de la prise de contrôle de NSO, et toujours sous la pression des ONG, NCG se fend d’une deuxième lettre ouverte, dans laquelle elle révèle la composition du nouveau conseil d’administration de NSO . Dont trois membres de NCG, Stephen Peel, Stefan Kowski et Mickael Betito, sans oublier deux autres personnalités qui sont aussi dans le «Who we are» du groupe selon son site internet, Günther Schmid (senior advisor et dans le CA pour Kerberos Compliance) et Gerhard Schmidt (président non exécutif du CA de Novalpina Capital Group et dans le CA de NSO Group pour Weil).""(Thierry Labro PaperJAM 22/7/21)

    Google Actu est peu bavard sur le sujet !

    Peu de référencements: quand on tape sur Google Actualités   "Novalpina NCG" ce dimanche 22 août  pour savoir précisément  si des  fonds d'investissements sont éventuellement en lien avec Novalpina NCG. Qui est exactement Novalpina? Seul l'article de Thierry Labro ressort pour l'instant.

     A suivre... Avec Forbidden stories? 

                                                                                              Sylvie Neidinger

    pegasus,nso,novalpina; scandale ecoute des journalistes,nos,candiru

     

     

     

                                                    SITE   FORBIDDEN STORIES

     

    pegasus,nso,novalpina; scandale ecoute des journalistes,nos,candiru

  • Rwanda: Mitterrand co-responsable du génocide. On parle de UN MILLION de morts!

    François Mitterrand a lancé l'armée française en 1994 dans un combat indigne: le soutien au président Hutu, soit  l'assistance directe aux massacreurs. Trois mois de massacre intensif à partir de avril de cette année noire.

    Il s'agit d'un génocide,  de UN MILION de morts, contre les Tutsis alors officiellement nommés les ..."cafards" localement. Dans une lourde ambiance raciste qui avait démarré trois ans plus tôt contre cette minorité.

    Extrêmistes au sommet de l'Etat rwandais, amis de la France, médias haineux dont la  radio Mille collines aboutissent au massacre de masse.

    Hutus formés par l'armée française devenus escadrons de la mort "efficaces". Gouvernement hutu de transition formé à l'ambassade française...

    Le rapport Duclert vient de sortir. A savoir toutes les  archives ne sont pas encore accessibles: "Rendu public  le rapport de la commission Duclert était censé faire la lumière sur les archives concernant le rôle de la France au Rwanda entre 1990 et 1994. De la censure de certains fonds jusqu’à un étrange traitement médiatique, le document contient quelques parts d’ombre."

    Richard Ferrand ancien socialiste, actuel président de l'assemblée nationale macroniste,  a refusé l'accès des chercheurs à la déclaration de Michel Rocard de 1998.

    https://www.liberation.fr/international/afrique/rwanda-la-declaration-censuree-de-michel-rocard-sur-le-role-de-la-france-20210526_TJB53RG5EBA2LHFMVEWYVNW6JY/

     

    (Libération 28/3/21 ) "En 1998, Rocard est donc invité à s’exprimer devant la mission parlementaire d’information (MIP) mise en place pour examiner les interventions militaires françaises au Rwanda entre 1990 et 1994. La MIP est présidée par un socialiste, Paul Quilès. Mais le 30 juin 1998, son «camarade» Michel Rocard ne sera apparemment pas autorisé à lire la déclaration qu’il a rédigée, selon ce qu’il avait déjà révélé à l’époque à Libération.

    Qu’est devenue cette longue déclaration, nourrie par une visite au Rwanda l’année précédente ? Malgré les mots forts utilisés, elle n’est pas mentionnée dans les annexes, pourtant abondantes, des travaux de la MIP, celles qui sont accessibles à tous. C’est déjà curieux.

    Elle doit bien figurer dans les archives complètes de la MIP abritées par l’Assemblée nationale. Mais de façon encore plus surprenante, la commission Duclert s’en verra refuser l’accès. La lettre de mission du président Macron annonçant la création de cette commission en avril 2019 précisait bien que les chercheurs seraient pour la première fois autorisés à examiner tous les fonds d’archives français sans exception. Le bureau de l’Assemblée nationale, présidé par Richard Ferrand, ancien socialiste et désormais membre du parti présidentiel, en décidera autrement. Sans jamais justifier cette décision incohérente".

                                    QUE RESTE-IL DE PIRE A DECOUVRIR ?

    Qu'a encore voulu cacher  Richard Ferrand au niveau des archives par cette non communication de pièces? 

    Que reste-t-il donc  de PIRE à découvrir concernant la responsabilité voire la complicité de la France dans ce génocide? De cette élimination méthodique de la minorité Tutsi.

    Mitterrand et le Parti Socialiste français sont à classer dans les poubelles de cette Histoire génocidaire.

    Emmanuel Macron vient  d'affronter cette réalité militaire passée lors d'une visite sur place à Kigali hier.

    Toutefois, les rwandais observent que les responsables POLITIQUES français du massacre n'ont  pas été désignés précisément par le président de la république lors de sa récente visite. 

    "Un million de morts"!!!!  Rappel ici de  ce chiffre ENORME.

    Observation:  la reconnaissance officielle  récente des faits n'a pas entraîné de grand remous médiatiques dans l'Hexagone autour de ce passé récent inacceptable.

    Rôle de la BNP,  de plusieurs proches mitterrandiens dont le capitaine Paul Barril, absence de réaction de Bill Clinton, des Belges,  silence de Kofi Annan pour l'ONU, Hubert Védrine sur la défensive : l'histoire globale du Rwanda des années 90 commence seulement à s'écrire. Tous les procès n'ont pas eu lieu.

    Beaucoup de génocidaires ont été accueillis en France!  Et même... naturalisés. Exemple de Marcel Hitayezu, "Ce prêtre avait été visé par une demande d’extradition du Rwanda, que la Cour de cassation avait définitivement rejetée en octobre 2016, comme ce fut le cas pour tous les suspects de participation au génocide réclamés par Kigali."

    Question fondamentale: combien de Tutsis vivent au Rwanda en 2021 ? 

    La voix directe  des Tutsis s'exprime peu en ce mois de mai 2021.  Et pour cause. Les massacres s'étaient terminés d'eux-mêmes faute de survivants.

    Un million de mort, cela démolit. Leurs voix se sont éteintes. Définitivement.

    Et ce silence là est probablement le plus lourd à entendre en 2021.

                                                                       Sylvie Neidinger

     

     

    *Excellent documentaire à visionner:  Retour à Kigali, une affaire française par le grand reporter Jean Christophe Klotz.

    *https://www.liberation.fr/international/europe/rwanda-je-reproche-au-president-de-ne-pas-avoir-designe-qui-en-france-avait-mene-cette-politique-20210528_NSUGSUM4GRGZ5L3JUWUD7UYBQE/

    *https://www.lefigaro.fr/international/rwanda-le-lourd-heritage-de-mitterrand-encombre-les-socialistes-20210527

    *https://www.lemonde.fr/afrique/video/2021/05/27/video-la-france-a-ete-de-fait-aux-cotes-d-un-regime-genocidaire-declare-emmanuel-macron-au-rwanda_6081713_3212.html

    1994,richard ferrand,jean christophe klotz,génocide,mitterrand,hutus,tutsis,armée francaise,#rwanda,radio mille collines

    Position de déni ou de minimisation des responsabilités  du conseiller diplomatique de Mitterrand  Hubert Védrine en 2021 dans sa lecture des faits et contrairement aux conclusions du rapport.

    richard ferrand,génocide,mitterrand,hutus,tutsis,armée francaise,#rwanda,radio mille collines,1994,jean christophe klotz,hubert védrien

  • France-L'idéologie brune des Verts EELV contre les "boomers"

    Rien ne fait peur aux Verts  pour les Régionales: jusqu'à une campagne haineuse contre une catégorie de la population: les personnes âgées (et les chasseurs).

    Soit ...leurs parents et grans-parents sans qui ces petits chéris n'existeraient pas.

    Julien Bayou n'y est pas allé de main morte dans sa communication électorale.

    Avec lui EELV catégorise cette partie de la population rebaptisée les "boomers" qui elle "n'oublie pas d'aller voter" . Ce qui en soit semble déranger ce leader écolo.

    Par cette agression verbale discriminante  contre une partie de la population prise en tant que "communauté" ayant même opinion, mêmes intérêts sur un visuel électoral,  cet idéologue  compte inciter la jeunesse à voter pour lui.

    Donc soit disant pour le climat (qui a bon dos...) 

    Selon les préjugés de Europe-Ecologie-Les-Verts, les personnes âgées ne votent pas pour le climat... Ah bon? 

    Julien Bayou sait par avance qui vote pour qui et pourquoi.

    Ce populisme vert est juste une idéologie brune. Qui sent mauvais: ici, Europe Ecologie les Bruns.

    Evidemment soutenir l'écologie pour un meilleur futur environnemental est un challenge qui nous concerne tous et pas les seuls partis dédiés.

                                                        Sylvie Neidinger

     

    europe écolgie les verts,populisme vert,les verts sont bruns,#eelv; idéologie #brune des #verts,#bayou

  • Surveillance 2.0 : l'excellente série documentaire LSD

    France Culture a produit la semaine du (29/30/31 mars / 1er avril 2021) une excellente série documentaire dans le cadre du programme baptisé...LSD. (lundi samedi dimanche?)

    Une série documentaire d'Antoine Tricot, réalisée par Rafik Zenine

    Ce thème dépasse largement les problématiques de l'Hexagone tant le 21ème siècle fait

    entrer la société mondiale  à l'ère de la surveillance numérique globale. 

    TOUS les pays sont concernés.

    Les enjeux sont ici bien synthétisés..

    D'où cette reprise  presque in extenso  des présentations du site de l'émission ! Le

    code couleur  signale spécifiquement  une reprise de texte tiers.

    Cela vaut la peine de ré-écouter les quatre podcasts!

    George Orwell, écrivain britannique clairevoyant avait mis en scène dans son roman 1984...rédigé en 1949 l'avènement d'une société surveillée globale donc hors des clous démocratique: on y est ! .

     

                                                                           Sylvie Neidinger

     

                                                   ************

    1/4 :         Le capitalisme de surveillance

    "Smartphone, Sites Web, Objets connectés, tous récoltent des données sur ma vie privée. Mais à qui et à quoi ces données servent-elles ? Et finalement cette surveillance numérique est-elle vraiment problématique ?En fouillant dans mon smartphone et dans mon ordinateur, je me suis aperçu que des pisteurs récoltent mes données personnelles en permanence. Derrière les grandes entreprises que l'on connait bien tel Google, Facebook ou Amazon, se cachent tout un écosystème obscur qui fait commerce de mes données personnelles. La plupart du temps, celles-ci sont utilisées pour me proposer de la publicité la plus ciblée possible et en déduisent mes comportements, mes envies et mes humeurs. Mais elles alimentent aussi des algorithmes de prédictions dont le rôle est de me faire consommer toujours plus et toujours plus longtemps de contenu, comme par exemple des vidéos You Tube. Et, quand la régulation n'est pas à la hauteur, elles peuvent même devenir des armes politiques dans le but d'influencer des élections. Ce système a un nom : le capitalisme de surveillance et, je dois l'avouer, il me fait un peu peur... 

    Nos portables écoutent les publicités télé Sur la base du consentement de l'utilisateur d'utiliser le micro du téléphone portable à des fins commerciales pour diffuser de la bonne publicité, certaines applications vont permettre d'écouter les publicités télé grâce à un algorithme qui n’identifie que les publicités télé, et pour ensuite proposer une publicité en affinité avec ce qui a été passé à l'écran. Gonzague de la Tournelle

    Publicité ciblée grâce à vos données Un site web financé par la publicité vend ses emplacements publicitaires. Les données qui ont été collectées sur vous vont permettre d'afficher la campagne publicitaire pour laquelle il y a le plus de chances que vous soyez intéressé et pour laquelle l'annonceur voudra payer le plus cher. Armand Heslot

    L’État et la difficile régulation du capitalisme de surveillance.Les États sont coincés maintenant. Comment réguler un capitalisme qui repose pour l'essentiel sur la surveillance ? Christophe Masutti

    Avec : 

    • Esther, consultante en cybersécurité, membre fondatrice de l'association Exodus Privacy, 
    • Gonzague de la Tournelle, Directeur général de Madverstise, 
    • Christophe Masutti, philosophe et historien des sciences auteur de Affaires privées. Aux sources du capitalisme de surveillance, 
    • Guillaume Chaslot, ingénieur, président d'Algotransparency,
    • Armand Heslot, chef du service de l’expertise technologique de la CNIL, 
    • Laurent Frisch, directeur du numérique à Radio France,

    Une série documentaire d'Antoine Tricot, réalisée par Rafik Zeni"

     

    2/4 Géopolitique de la surveillance numérique

     
    Bâtiments de la NSA, Fort Meade, Maryland (USA)
    Bâtiments de la NSA, Fort Meade, Maryland (USA) Crédits : Brooks Kraft - Getty

    "Depuis quelques temps, je regarde mon portable Huawei d'un œil soucieux. Et si les services secrets chinois s'en servaient pour m'espionner ? Ou bien les Américains ? Ou les services français ? Et d'ailleurs comment font-ils tous ces États pour surveiller internet ?Depuis l'affaire Snowden, il est devenu clair que les services de renseignement surveillent les infrastructures numériques. Les câbles et les data center par lesquels transitent nos données numériques sont devenus des enjeux géostratégiques majeurs. Mais je me demande ce que peuvent vraiment les services de renseignement. Enregistrent-ils vraiment tout ce que je tape sur mon clavier et tout ce que le micro de mon téléphone capte ? Ce qui est certain est que le cyberespionnage explose et les enjeux de puissance qui l'entourent sont de plus en plus importants. Et malheureusement cette militarisation du cyberespace porte préjudice aux simples utilisateurs d'Internet. Alors, qui m'espionne ? 

    Cyberespace : priorité stratégique pour les ÉtatsA partir de 2005-2010, le cyberespace est devenu une priorité stratégique pour les États, un nouveau champ d'affrontement. Ils ont investi des moyens pour protéger ce qu'ils considèrent souvent comme un cyberespace national ou pour projeter leur puissance dans le cyberespace. Aude Géry

    L’État et sa cyberdéfenseL'Organisation de la cyberdéfense en France repose sur une séparation de l'offensif et du défensif. Car un climat de confiance devait être développé pour coopérer avec les acteurs économiques notamment pour leur défense. L'offensif a été confié au COMCYBER du ministère des armées et aux services de renseignement. Aude Géry

    Des opérations d'espionnage cibléesLes opérations d'espionnage ciblées sont réelles. Le centre de recherche Citizen Lab à Toronto fait régulièrement état de campagnes d'espionnage contre des dissidents politiques ou contre des journalistes. Aude Géry

    La richesse des données à faible niveau d'informationCompte tenu de la quantité gigantesque des communications, si vous cumulez les données à faible niveau d’indice d’information, vous obtenez un renseignement extrêmement fort. C’est ce que permet le traitement massif des metadonnées. Bernard Barbier

    La légalisation progressive de la surveillanceLa loi renseignement de 2015 est venue légaliser tout un tas de pratiques de surveillance que les services de renseignement pratiquaient de longue date : la surveillance massive d'Internet au niveau des stations d'atterrissage des câbles sous-marins, un programme de la DGSE, ou les logiciels espions sur les ordinateurs et d’autres techniques encore. Felix Tréguer

    Avec : 

    • Fabrice Coquio, Président d'Interxion France ; 
    • Aude Géry, juriste, spécialiste de la prolifération des armes numériques et de la géopolitique du cyberespace ; 
    • Antoine Champagne, journaliste, rédacteur en chef du site Reflets.info ; 
    • Felix Tréguer, sociologue, membre de la Quadrature du Net, auteur de L'utopie déchue, une contre-histoire d'internet (Fayard, 2019) ; 
    • Bernard Barbier, consultant en cybersécurité, ancien directeur technique de la DGSE 

    "

    3/4 Dans les allées de la safe city

    Une caméra de vidéo surveillance signalée par un tag lors du passage de la manifestation contre la réforme des retraites le 11 janvier 2020 à Lyon, France
    Une caméra de vidéo surveillance signalée par un tag lors du passage de la manifestation contre la réforme des retraites le 11 janvier 2020 à Lyon, France Crédits : Robert DEYRAIL - Getty

    "Même lorsque je n'utilise pas mon smartphone ou mon ordinateur, mon visage, ma démarche, mes déplacements sont scrutés par des caméras intelligentes qui alimentent des algorithmes de surveillance. La technologie peut-elle rendre les villes plus sûres ? Depuis quelques années, la vidéo surveillance automatique s'est implantée dans plusieurs villes françaises. Un mouvement de villes et d'entreprises qui espèrent rendre les cités plus sûres grâce à l'utilisation de solutions technologiques. Ce marché de la safe city est encore balbutiant en France mais certains mettent en garde contre ce qu'ils perçoivent déjà comme une délégation de la surveillance de l'espace public à des algorithmes. C'est le cas notamment de l'association La Quadrature du Net et de sa campagne Technopolice. Intrigué (et un peu inquiet) j'ai donc décidé d'aller observer avec ces militants les dispositifs de surveillance numérique installés dans nos villes pour comprendre ce qui leur fait si peur.  

    Caméra automatique dans les rues Dans une rue dans laquelle il y a des vols, la caméra peut zoomer et si une personne approche de cette zone dans un temps donné, la caméra envoie une alerte au centre de supervision urbain. Un focus est alors possible sur quelqu'un qui pourrait commettre un délit. Christian Belpaire

    Intelligence artificielleL'intelligence artificielle en vision par ordinateur nécessite trois étapes essentielles. La première étape est de composer la base de données. La deuxième étape est l'apprentissage de l'algorithme et la troisième étape est l'intégration à un système existant. William Eldin

    Les origines de la smart city La smart city semble être au croisement de deux lignées historiques à la fois. L'approche sécuritaire du gouvernement des villes était déjà là avec les travaux du baron Haussmann dans le Paris des années 1860. Et, un siècle plus tard, c'est l'informatisation et le projet d'un gouvernement informatisé qui était à la mode dans ces années-là. Felix Tréguer

    Avec : 

    • Christian Belpaire, Directeur Prévention, Sécurité, Tranquillité Publique de la Ville de Roubaix 
    • William Eldin, PDG de l'entreprise XXII 
    • Myrtille Picaud, sociologue spécialiste des marchés de safe city en France 
    • Les militant.e.s de la Quadrature du Net, Eda, Martin Drago, Felix Tréguer et Benoit Piedallu
    Centre de contrôle et de surpervision des caméras urbaines de la ville de Nice
    Centre de contrôle et de surpervision des caméras urbaines de la ville de Nice Crédits : VALERY HACHE - AFP

    Bibliographie 

    - Elodie Lemaire, L'œil sécuritaire - Mythes et réalités de la vidéosurveillance (La Découverte, 2019) 

    - Jérôme Thorel, Attentifs ensemble ! L’injonction au bonheur sécuritaire (La Découverte, 2013)

    Articles :

    Myrtille Picaud, Peur sur la ville : le marché des « safe cities »The Conversation, 26 mai 2020

    Anne-Sophie Hourdeaux, Vidéo-surveillance à Roubaix : des technologies de pointe pour garder l’œil sur la villeLilleActu, 17 janvier 2020 

    Philippe Reltien, Reconnaissance faciale : officiellement interdite, elle se met peu à peu en placeFrance Inter, 5 septembre 2020 

    Isis Von Plato, Reconnaissance faciale : envisager le portraitAOC, 6 Août 2020

    Kashmir Hill, The Secretive Company That Might End Privacy as We Know ItNew York Times, 18 janvier 2020

    Paul Mozur, One Month, 500,000 Face Scans: How China Is Using A.I. to Profile a MinorityNew York Times, 14 avril 2019

    Laura Fernandez Rodriguez et Mathilde Elie, "La smart city est-elle autoritaire ?", La Gazette des Communes, 17 septembre 2019.

    CNIL, La plateforme d'une ville, Les données personnelles au cœur de la fabrique de la Smart City, Cahiers Innovation & Prospective n°5, 2017

    La reconnaissance faciale est l’outil final de surveillance de masse, entretien avec Martin Drago, juriste et membre de la Quadrature du Net, à lire dans Regards, octobre 2019

    Reconnaissance faciale : pourquoi la France veut-elle l'expérimenter ? Entretien avec Laurent Mucchielli, directeur de recherches en sociologie au CNRS. A lire sur le site de TV5Monde.

    Peur sur la ville : le marché des « safe cities », Myrtille Picaud, publié dans The Conversation, mai 2020.

    Site du manifeste de la lutte contre la Technopolice.

    Faut-il surveiller la safe city ? Dossier de la Gazette des Communes, juin 2020.

    Vers un mode « navigation privée » dans l’espace public ? Article à lire sur le site du Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL

    Autres liens : 

    La Campagne Technopolice de La Quadrature du Net et sa cartographie 

    Les technologies smart city de l'entreprise XXII 

    Le rapport de Pete Fussey et Daragh Murray : [En Anglais] Independent Report on the London Metropolitan Police Service’s Trial of Live Facial Recognition Technology, 2019

    4/4  Échapper à la surveillance

    " Le maquillage anti-reconnaissance faciale, une technique de camouflage pour mes recherches sur le web, une formation en chiffrement de données, je ne recule devant rien pour échapper à la surveillance des algorithmes.

    La surveillance numérique a pris durant la dernière décennie des dimensions hégémoniques. Il est peut-être temps de commencer à apprendre à m'en protéger. Car dans certains pays, en Chine par exemple, difficile de faire entendre une critique si l'on ne peut pas échapper à la surveillance que le régime fait peser sur les citoyens. En tant que journaliste, il me faut donc savoir chiffrer mes communications pour assurer la sécurité et l'anonymat de mes sources. Mais cela ne suffira pas à résoudre le problème du capitalisme de surveillance. De l'obfuscation au refus de l'utilisation de l'informatique en passant par la refonte d'Internet et de sa structure, je suis allé explorer différentes voies nous permettant de s'émanciper de la surveillance numérique. 

    Deux portables pour brouiller les pistes 

    Ma stratégie est d’utiliser deux portables. Dans le premier, il n'y a pas de carte SIM et avec j’utilise seulement le wifi, il contient tous les logiciels chinois. Et l’autre, mon vrai portable, n’a aucun logiciel chinois. Meiirbek Salanbek

    Responsabilité journalistique

    C'est la responsabilité du journaliste de dire à sa source de ne pas se parler sur WhatsApp mais d’installer Signal et de créer une adresse mail chez ProtonMail, pour discuter de façon plus sûre. Jean Marc Bourguignon

    Stratégie de l'offuscation

    La solution qu'on a utilisée dans TrackMeNot a été d'injecter du bruit dans la recherche et cette offuscation offre la possibilité pour l'individu de camoufler ses traces et de diminuer la valeur de son profil. Helen Nissenbaum

    Du maquillage contre la reconnaissance faciale

    Certains maquillages viennent perturber la reconnaissance faciale. Le maquillage met en volume les creux et en creux les volumes pour faire en sorte que la caméra ne puisse plus reconnaître le visage. Geoffrey Dorne

    Avec : 

    Bibliographie 

    Helen Nissenbaum & Finn Brunton, Obfuscation (C&F éditions, 2019) 

    Geoffrey Dorne, Hacker Citizen : le guide de survie citoyen en milieu urbain (Tind, 2016) 

    Kai Strittmatter, Dictature 2.0 Quand la Chine surveille son peuple (et demain le monde) (Tallandier, 2020)

    Simone Pieranni, Red Mirror – L'avenir s'écrit en Chine (C&F éditions, 2021) 

    Articles : 

    En Chine, une mosquée démolie par les autorités : “L'ordre est de détruire tous les minarets et les dômes", Émilie Brouze et Claire Richard, France 24, 19 avril 2019. 

    Un samedi avec ceux qui refusent les ordis et l’informatisation de nos viesRue89, 21 novembre 2016. 

    L'artiste Paolo Cirio affiche des visages de policiers dans Paris pour dénoncer la reconnaissance faciale. Article à lire sur le site de TV5Monde (octobre 2020).

    Présentation du livre d’Helen Nissenbaum, Obfuscation : la vie privée, mode d'emploi,  paru dans la revue Liens socio, septembre 2019.

    La « chorégraphie » d’un artiste pour esquiver la surveillance omniprésente en Chine. Article sur Deng Yufeng paru dans le Monde, décembre 2020.

    Le solutionnisme technologique restreint complètement nos imaginaires politiques. Entretien avec Félix Tréguer, chercheur au CNRS, paru dans lundi matin, avril 2020.

    Autres liens  : 

    Le medium de Erkin Azat 

    La Maison des journalistes à Paris 

    L'ONG Nothing2Hide et leur campagne Tech4Press pour venir en aide en urgence aux journalistes et activistes en proie à de l'espionnage et des attaques numériques 

    L'extension Ad Nauseam et l'extension TrackMeNot, co-créées par Helen Nissenbaum 

    Association Framasoft et leur initiative d'hébergeurs alternatifs, transparents et ouverts Les Chatons

    Manifeste du collectif Écran Total : Écran Total : résister à la gestion et l’informatisation de nos vies

    La révolte des parapluies à Hong Kong : 

    Des parapluies pour cacher les caméras à Hong Kong :

    Batailles de laser face aux caméras de surveillance à Hong Kong : 

    Quelles alternatives aux multinationales du numérique ? Des services web libres, écologiques, souverains et justes sont-ils possibles ? Conférence avec Pierre-Yves Gosset, Framasoft, octobre 2018 : 

     

    Manifestants pro-démocratie à Hongkong le 31 octobre 2019