Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pays-USA - Page 4

  • Le couple Sussex cannibalise (encore) l'image de Diana. "L'accident de voiture nauséabond" de ...Meghan

    Les Sussex avaient fui le Royaume-Uni pour soit-disant trouver la tranquilité aux USA. Or, ils alimentent chaque semaine leur délirante machine mondiale  à parler d'eux. Plus narcissique qu'eux tu meurs...

    Ils font de leur vie un télé-film de série B à un sou. Leur fond de commerce: la monarchie britannique, tout en critiquant les autres ou donnant au monde des leçons de morale "à deux balles." 

    Mais en agissant ainsi,  ils incluent de facto dans leur  scénario hyper publicitaire et monétisé,  le Royaume-Uni et ses médias, la famille royale : tous pris au piège d'un vulgaire déballage sans fin.

    Ils ne  passent pas une semaine sans faire parler d'eux. Le "téléfilm Sussex" ou Sussex Circus prend  de l'ampleur par le nombre de séquences.

    Les dernières lubies:

    Harry attaque le 1er amendement américain, qualifié de dingue  et subit des critiques acerbes en retour. Il a choqué de nombreux américains.

    La récente séance de polo du prince hypocrite car  anti- écologiste contrairement à ses leçons de morale. En effet, le  prince se rend à Aspen en jet pour un trajet de 2 heures en voiture!

    Un adenda 2021 à la bio  publiée en 2020 avec le jeu trouble de Meghan Markle autour de ses biographes: ajout indécent, sans pudeur, jusqu'à sa fausse-couche évoquée!

    L'annonce de quatre livre de mémoires par Harry. La reine excédée contre-attaque préventivement.

    Une fondation et un site internet  fourre-tout avec des écrits au langage auto-centré, une salade langagière autour des mots "compassionnels, communautaires"déclinés à outrance.

    Un appel sur l'Afghanistan assez mégalomane qui passe mal auprès du public  car ils donnent aussi des leçons de morale aux... dirigeants du monde. Mais qui sont-ils pour se le permettre? Les Sussex  ne citent d'ailleurs aucun organisme de charité britannique.

    Dernière lubie: un téléfilm glauque validé par le couple où.... Meghan meurt d'un accident de la route. Images choc.  Un scénario trash  bientôt diffusé sur la chaîne américaine Lifetime,  déjà qualifé de répugnant dans les médias.

    Le narcissisme poussé à son extrême!

    Le Prince supposé aristocrate (donc discret...) vend son histoire personnelle à  tout va. Ici la mise en scène de son supposé cauchemar. Cette récupération à bon compte et commerciale  du mythe de Diana est glauque, indécente, exagérée, mal perçue. Trop c'est trop.

    Les Obama ont compris que mêler leur image à celle des Sussex devient problématique. Ils les snobent.

     La côte des Sussex chute drastiquement.

    En effet, leur  clownerie médiatique imposée qui cannibalise et ridiculise l'univers monarchique britannique, le Royaume-Uni dans la foulée  lasse.

    En UK et ailleurs.

    L'image des Sussex sombre à chaque nouvel épisode de leur activité médiatisée. Jusqu'où les Sussex vont-ils aller trop loin?

                                                               Sylvie Neidinger

     

    #usa,#lifetime,#uk,#harry,#monarchie,aspen,#écologie,#meghan,film

                                     

                                               

  • Le harcèlement médiatique de Harry et Meghan vis à vis de la Couronne devient un peu le match USA contre UK!

    Le couple Sussex se victimise dans les médias sans répondre de leur propres contradictions: vouloir le beurre et l'argent du beurre.

    Ces donneurs de leçons au monde entier moralisateurs en plus  (!!! rire)  réclament le respect de leur intimité mais la dévoilent régulièrement. Leur narcissisme probablement pathologique les pousse à rester constamment sous les projecteurs, les "sunlights" de Montecito, Californie en prenant la planète à témoin. Meghan a tout à y gagner en terme de notoriété. Cette inconnue (jusqu'au mariage) affronte en direct: la Reine d'Angleterre.

    Leurs propres contradictions ne les étouffent pas. Ils voient la paille dans les yeux de leur famille Windsor mais pas la poutre dans les leurs.

    Exemple, ils se la jouent écolo mais voyagent en jet privé, habitent une maison démesurée, intenable en termes écologiques.

    Leur petit jeu assez cruel vis à vis de la monarchie avec leur  mauvais feuilleton californien de série D   tourne comme une vis sans fin autour ...de la Royauté.

    Avec "Reine Meghan"  Harry trône sur un banc! Même le livre "Le banc " que son épouse  publie est une référence indirecte à eux,  au... Trône.

    Cela sonne faux. Cela sonne creux et prend des proportions internationales.

    En résumé: les Sussex reçoivent effectivement  des millions de dollars de grandes enteprises américaines pour dire entre autres tout le mal qu'ils pensent de la Couronne britannique tels Netflix et autres Spotify.

    ô money !100 M2 dollars pour le premier 25 pour le second. Les Sussex sont à la tête d'une fortune estimée à 115 millions de dollars, sans avoir vraiment travaillé en fait.

    Le couple déroyal commercialise la Royauté Britannique toujours active! Bizarre.

    En Grande-Bretagne le rejet de ce couple devenu indésirable s'intensifie, devenu hyper impopulaire.

    Aux USA ils en prennent le chemin. Surtout depuis que Harry- invité sous passeport diplomatique aux USA- a critiqué le 1er amendement de la Constitution comme étant "dingue" ! 

                    BARAK OBAMA:  PREMIER A REFUSER LE COUPLE SUSSEX

    Barak  Obama a senti le piège. Il ne s'y est s'est pas trompé : il n'a pas invité le couple sulfureux à son anniversaire.

                                         LA REINE REAGIT ENFIN 

    La Reine, elle, victime,  envisage désormais de riposter juridiquement contre toute diffamation venue du couple.

    Jusqu'à présent elle se défendait comme une Reine d'un temps passé. Il était répondu "qu'elle n'avait pas le temps de réagir  car s'occupant de ses chiens". Une suprême insulte que préférer les chiens à....

    Mais rien n'a calmé les ardeurs revanchardes vindicatives du couple.

    La biographie Finding Freedom (Scobie/Durand)  écrite en lien avec le couple en 2020 va voir cette semaine une ré-édition complétée. Avec -encore! - des piques à la...Firme.

    La Reine désormais a décidé d'occuper le champ juridique.

    L'artillerie est sortie! Contre Meghan et Harry cette  vis sans fin de Montecito.

     

                                           Sylvie Neidinger

  • HARRY TRONE... SUR UN BANC!

    Sémiologie-             Alors que Robert Lacey pose les mots en  qualifiant Meghan Markle de 'sociopathe narcissique' on décrypte ici la symbolique particulière de la relation entre Harry et le trône, le fauteuil, le canapé, le divan, le banc...

    L'individu semble perturbé de ne pas accéder un jour au Trône d'Angleterre car secondaire dans l'ordre.

    Mais c'est la loi du genre. En refusant, en jalousant son frère William, futur roi  c'est la notion même  de "royauté" -ô monarchie cette structure médiévale- que Harry récuse.

    Du coup il remet en cause TOUT le système dont il adore profiter paradoxalement.

    Son ex Cressida Bonas avait qualifié Harry de nevrosé narcissique endommagé et obsédé par lui-même.

    On comprend dès lors combien la psychologie narcissique  de Harry a "matché" avec celle de son épouse.

    Le couple est bizarre puisqu'il prend le monde à témoin par un cirque médiatique mondial dont l'interview   Oprah Winfrey. Les médias sont appelés à commenter les supposées vicissitudes et souffrances provoquées par la Couronne.

    En fait ce couple lourdingue  et mentalement malade ( ils le disent eux-mêmes!) prend à témoin le monde dont les démocraties pour dire combien on  ne les traite pas avec assez de privilège...royal. Leurs propos au passage, leur font gagner des sommes énormes, sans travail.

                                            PARADOXALE HYPOCRISIE

    L'hypocrisie et le paradoxe  portés à leur comble...Leur symbolique autour du TRONE est dès lors très révélatrice.

    Les étapes de leur communication du site Royal Sussex sont intéressantes à analyser:

    1-Harry prend son pied et renverse les codes dans un canapé de salon  à côté de Meghan pieds en l'air. Il s'éclate, sous le sigle de la  couronne britannique. C'est "rien à faire des codes monarchiques donc de la Reine"

    #harrymeghancircus,#harry,#meghan,#uk,#californie,#lacey,monarchie britannique

    2-Harry et Meghan se présentent hors bâtiment dans la nature dans un pause impolie au niveau des pieds (sales) pour le masculin et en pose gynécologue pour le féminin. C'est "on se moque de tout, nous on prend notre pied"

    #harrymeghancircus,#harry,#meghan,#uk,#californie,#lacey,monarchie britannique

    3- Le couple prend une attitude hiératique dans deux fauteuils de jardin pour l'interview Winfrey. C'est "nous sommes la royauté bis Reine et Roi  de Montecito (Californie) "

    #harrymeghancircus,#harry,#meghan,#uk,#californie,#lacey,monarchie britannique

     

    4- Harry accepte de témoigner sur sa santé mentale ....dans un podcast tout de même baptisé Armchair Expert. (avec l'ambiguité du divan de psychanayste) C'est une " séquence réglement de compte vis à vis de son père, la famille et  la monarchie". 

                                          ASSIGNES SUR UN BANC

    Problème l'image reçue du grand public est celle d'un prince suffisant » voire« méchant » (cf plusieurs articles)  après ses récents commentaires explosifs. Dans le podcast Armchair expert, animé par l’acteur Dax Shepard, il a osé comparer la vie à Buckingham à une vie « au zoo ».

    5- Meghan Markle produit un livre pour enfants intitulé "Le banc" où , assez autoritaire,  elle expose leur vie personnelle, celle de son mari et celle de son enfant MINEUR dans un livre commercial..

    Où  elle positionne elle-même la relation père-fils !!!

    En fait, elle les  adoube, les   assigne sur un ...banc où se jouerait selon elle la relation père-fils

    Qui écrit? Qui assigne? Meghan Markle, the boss. 

    Où ? Sur un banc bien fixe et statique.

    La relation père-fils passe par elle. Une emprise? A suivre.

                                                                                                          Sylvie Neidinger

    banc.png

  • G7: protocole sanitaire hyper strict pour les journalistes. Pas pour les dirigeants!

    Deux poids deux mesures à Carbis Bay en Cornouailles!

    #biden,#france,#macron,#usa,#g7,#UKjohnson, #journalistes,#Covid19, #protocolesanitaire, #Blogsylvieneidinger

    Alors que des mesures ultra strictes sont imposées aux journalistes qui vivent un enfer sanitaire pour couvrir l'évènement (éloignés à 40km+ devant se tester par PCR chaque jour entre autres... certains dirigeants donnent dans l'hyper proximité tactile !#biden,#france,#macron,#usa,g7,johnson#journalistes,protocole sanitaire

    A plusieurs reprises, Emmanuel Macron enlace le Président américain avec  une main dans le dos qui entoure son homologue. D'autres épisodes sont rapportés au G7: Johnson, Biden, Macron etc. 

    Plusieurs gestes tactiles  inutiles sont observés mis à part la photo officielle très sanitairo-compatible. Les images diffusées sur la planète interrogent: pourquoi?

    Analyse sémiologique (rapide):

    *Si on raisonne en termes diplomatiques- puisque la réunion du G7 tient de ce registre- Macron veut-il montrer -voire  imposer ainsi -par la symbolique d'être au contact direct sa vision d'une proximité étatique France-USA hyper étroite? Et le signifier ouvertement au monde entier. Cela peut être alors vu comme "trop" démonstratif et mettant à mal la supposée indépendance de la France vis à vis des USA. Ou  comme explicite de la tendance personnelle de E Macron vers une allégeance vis à vis des Etats-Unis qu'il suit à la trace en réalité malgré quelques déclarations de surface d'une supposée autre vision. 

    A noter Biden rend parfaitement les gestes physiques  d'amitié et de bonne entente. Ceci participe totalement de la mise en scène que signifie cette réunion G7 des retrouvailles après la  parenthèse trumpiste verbalement  agressive vis à vis des alliés

    *Si on raisonne en terme personnels, on observe que le président français recherche souvent  le contact tactile, pas simplement au G7. Plusieurs clichés sur le registre existent déjà (ex: polémique à St Barth le 1/10/2018, visites officielles  de vestiaires de foot  etc.)

    D'ailleurs la récente séquence désormais célèbre de la gifle s'inscrit au départ dans le cadre d'un non respect des gestes barrières par le président, selon un spécialite de la sécurité des officiels.

    Les deux analyses en fait sont valides ! La  presse analyse le fait que E Macron cherche à toucher Biden comme un acte volontaire pour marquer sa proximité personnelle et celle de son pays "Dès l'ouverture du sommet présidé par le premier ministre britannique Boris Johnson, Emmanuel Macron s'est accaparé Joe Biden, l'entourant affectueusement de son bras en parcourant quelques pas tous les deux sur la plage, lors de la séance de photo officielle, oubliant les gestes barrières. Samedi après-midi, lors d'un tête-à-tête sur la terrasse du «lodge» du président américain dans l'hôtel de luxe qui accueille les dirigeants, ils se sont laissés aller à une longue poignée de main (Figaro)"

    En tous cas, deux poids deux mesures SANITAIRES entre ces pratiques personnelles des dirigeants-visibles par tous-  et ce qui est imposé à la presse comme protocole sanitaire. Quel exemple...

     

                                                 Sylvie Neidinger

     

    g7,protocole sanitaire,bide,macron,johnson#journalistes

    g7,protocole sanitaire,bide,macron,johnson#journalistes

    g7,protocole sanitaire,bide,macron,johnson#journalistes

    g7,protocole sanitaire,#france,#usa,#biden,#macron,johnson#journalistes

     

     

    PHOTO OFFICIELLE BIEN DANS LA NORME SANITAIRE ELLE

    g7,protocole sanitaire,johnson#journalistes,#france,#usa,#biden,#macron

    photo capture pour illustration

  • Une pétition...à l'attention de Harry! En réponse à son circus médiatique

    En Californie, le prince Harry joue régulièrement avec les médias pour démolir consciencieusement sa famille, son pays, le pays hôte et au passage la monarchie qui  l'a nourri. Et le nourrit encore.

    L'aristocrate anglais  se défoule. Il se venge, il tape fort. Avec de fortes contrastes entre ses dires et ses actes.

    Une monarchie anglaise attaquée durement mais dont le prince apprécie lui et son épouse les titres et  avantages en parfaite hypocrisie.(cf: "Duchesse de Sussex" : nom d'auteur du livre pour enfants à paraître!) Prince du Royaume-Uni, duc de Sussex, Comte de Dumbarton Baron KilkeelCapitaine de l’armée britannique tel est son titre.

    Ils gagnent des millions à bon compte par leurs contrats commerciaux américains. N'hésitant pas d'ailleurs  à mêler leur nom à une marque de cosmétique qui commercialise des produits blanchisseurs de peau: en position paradoxale totale   avec leurs réclamations autour du racisme.

                                  MODE DE VIE ANTI ECOLO 

    Il ose vanter l'écologie depuis sa  villa de luxe surdimensionnée à 16 salles de bain parfaitement  anti écolo. Le couple use de  véhicules parfaitement anti-écolos.

     "les enfants grandissent dans un monde plutôt déprimant d'un point de vue écologique". Effectivement déprimant ce cher Harry.

    Les Sussex  lancent  de multiples procédures contre ceux qui les critiquent pour un milligramme mais n'hésite pas eux  à "crucifier" publiquement et lourdement.  Notamment le  père ( et beau-père). Un magazine va jusqu'à titrer :Le prince Charles n'en peut plus d'être torturé par Harry! 

    Eux: responsables de rien...L'enfer, c'est les autres selon le  vieil adage connu!

    L'interview-attaque de Meghan auprès de Oprah Winfrey restera un modèle du genre. De nombreux mensonges ont été relevés (17 a minima).

                                    LADY COLIN CAMPBELL LANCE UNE PETITION, UN SUCCES

    Harry  n'est pas à une contradiction près...

    Réclamant à coup de mégas mégaphones numériques une vie privée  mais dans le même temps se mettant en scène chaque semaine, lui, parfois sa femme et son fils devant des millions de spectateurs directs ou indirects.

    Jusqu'à la couche du bébé exposée...Leur enfant présent dans leurs spots commerciaux Spotify

    Le frère de William délivre régulièrement au grand public des messages  incongrus  et privés sur son ....nombril, le passé de son nombril, la forme de son nombril, la formation de son nombril. Jusque dans un bus improbable.

    Harry  "tape " sur l'éducation reçue par Charles.... donc par  son grand-père Philipp dont le décès est récent et la Reine. Il a franchi toutes les limites de la dignité.

    Cette indécence narcissique totale, qui se victimise tout en attaquant sec,  commence à lasser. Le couple décroche dans les sondages: au Royaume-Uni et même  aux USA.

                   SPECIALITE: LA LECON DE MORALE...AU MONDE ENTIER

    Le second  fils de Diana se la joue  donneur de leçons. Jusqu'au 1er amendement de la Constitution américaine qui lui déplait et qu'il commente !

    Son épouse tend elle aussi à donner des leçons de morale à la terre entière, au nom d'une "compassion" médiatique globalisante certes un peu "Côte ouest" mais surtout  hyper  mégalo. ( genre: "ne prenez pas l'avion vous. Moi le jet privé me convient"...)

    Le couple entend "améliorer le monde" pas moins...

    Harry et Meghan génèrent devant nos yeux un véritable "reality show" médiatique mondialisé. Mais  de seconde catégorie.   

    En réaction à ce circus public indigeste une pétition vient d'être lancée par Lady Colin Campbell! 

    Pour que ce couple choisisse entre le beurre, l'argent du beurre et la tablier de la crémière. Et clarifie, une fois pour toutes.

    https://www.change.org/p/the-public-invitation-to-prince-harry-to-request-the-queen-to-put-his-titles-into-abeyance

                                                                                Sylvie Neidinger

                                                  

     

    "The purpose is to invite Prince Harry to voluntarily ask The Queen to put his royal style, titles and rank into abeyance, thereby freeing him from the diplomatic, political and constitutional constraints that are an inevitable part of royal rank, and further freeing him from the constitutional conflicts which his beliefs are creating, with all their  implications at home and abroad, in particular in the United Kingdom and the United States of America, where his articulated beliefs are in open conflict with the accepted tenets of  both the United Kingdom and American Constitutions.  As a purely private citizen, with no royal rank, style or title, he will be able to indulge his personal beliefs, as is the right of all private citizens, without the consequential possibility of damaging the institution of the Monarchy or  relations between Friendly Powers, and will be free to articulate beliefs, no matter how objectionable, without the fallout  that is otherwise inevitable as long as he possesses royal status.  His invitation to The Sovereign, being of his own accord,  will resolve conflicts that would otherwise be inevitable, and will permit him to enjoy the credit of having put both national and international interests above his own, personal ones, in the process gaining him respect that he otherwise will not enjoy."

    Soit 

    "Lady Colin Campbell a lancé cette pétition adressée au public

    Le but est d'inviter le prince Harry à demander volontairement à la reine de mettre en suspens son style royal, ses titres et son rang, le libérant ainsi des contraintes diplomatiques, politiques et constitutionnelles qui font inévitablement partie du rang royal et le libérant davantage de la situation. Conflits constitutionnels que ses convictions créent, avec toutes leurs implications au pays et à l'étranger, en particulier au Royaume-Uni et aux États-Unis d'Amérique, où ses convictions articulées sont en conflit ouvert avec les principes acceptés des Constitutions du Royaume-Uni et des États-Unis.  En tant que citoyen purement privé, sans rang, style ou titre royal, il pourra se livrer à ses convictions personnelles, comme c'est le droit de tous les citoyens privés, sans la possibilité conséquente de nuire à l'institution de la monarchie ou aux relations entre puissances amies et sera libre d'articuler ses croyances, aussi répréhensibles soient-elles, sans les retombées autrement inévitables tant qu'il possède le statut royal. Son invitation au Souverain,de son propre chef, résoudra des conflits qui seraient autrement inévitables, et lui permettra de jouir du crédit d'avoir mis les intérêts nationaux et internationaux au-dessus des siens, dans le processus lui gagnant le respect. qu'il ne jouira pas autrement."

    #harry,pétition,#uk,#usa,santé mentale,hypocrisie